Poster un commentaire à la suite de l’article...

lundi 16 septembre 2013
par  Philippe Landru

LE LAVANDOU (83)

Le cimetière du Lavandou à des allures de cimetière méditerranéen qui confinent régulièrement au kitsch dans la partie contemporaine. C’est là un des écueils de pas mal de cimetières de la Côte-d’Azur : être au patrimoine funéraire ce que les pizzerias sont à l’art italien !
Si aucune grande pointure ne (...)

En réponse à...

Logo de cp
mercredi 14 août 2019 à 17h48 - par  cp

André Faraggi (1897-1980), personnage sulfureux, reposerait dans ce cimetière (Lot 154). Si on en croit le site FranceGénWeb. Mais le site Findagrave le situe à Pantin ! Peu connu de son vivant, activité opaque oblige, on a beaucoup parlé de la fastueuse demeure qu’il construisit sur la commune, en bord de mer, dans les années trente, et qu’il revendît quarante ans plus tard à la famille de Carla Bruni. « Château Faraggi » ne s’appelle plus désormais que Cap Nègre depuis que Nicolas Sarkozy y séjourne aux beaux jours.
Officier de l’armée de l’air, Faraggi accède aux services d’achat des armements, et se constitue un beau carnet d’adresses, puis se met à son compte. Il côtoie Marcel Dassault et Henry Potez. Devient négociant d’armes. Dans un livre mystérieux consacré au jeune Chirac, livre un peu passé sous silence (Jacques Chirac, les vertes années du président), la famille de ce dernier le voit en pleine débâcle de 40 débarquer en Corrèze pour voir « Abel », le père de Jacques, porté disparu, et Faraggi, avec sa grosse voiture fait mauvaise impression aux dames repliées ! Abel était le bras droit de Potez chez lequel la famille Chirac passera la guerre dans la magnifique propriété.
Je ne sais pourquoi il apparaît post mortem en deux endroits, mais un détail tragique marque cette famille. Sa femme, sa fille et son gendre qui reposent avec lui sont morts le même jour : A Bali, le 22 avril 1974 quand un Boeing de la Pan Am les transportant s’écrasa sur une montagne, le pilote vira trop vite sur le côté...
Cette semaine le compte Instagram de l’animatrice Faustine Bollaert a ému la presse pipeule car elle se montre avec son frère, dont elle ne veut rien dire. Même pas son prénom (Charles...). Goût du secret paradoxal et familial. Ils sont tous les deux les petits enfants d’André Faraggi.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?