SAINT-ZACHARIE (83) : cimetière

Visité en juillet 2013
dimanche 1er septembre 2013
par  Philippe Landru

Pour être honnête, rien ne signale vraiment le cimetière de Saint-Zacharie.

Dans l’enceinte de la petite nécropole se trouve un puits, ce qui est assez fréquent dans les cimetières de la région.

Les amateurs de chanson non amnésiques se rendront en ce lieu pour honorer la présence de celui qui fut une vedette en son temps : le chanteur Réda CAIRE (Joseph Gandour : 1905-1963).

Fils de Bey Gandhour, haut fonctionnaire du gouvernement égyptien (qui repose dans ce tombeau) et d’une héritière de la noblesse belge, il débuta à Lyon dans une troupe d’opérette. En 1934, après être « monté » à Paris, il enregistra Je voudrais un petit bateau et Les Beaux Dimanches de printemps. Ces deux succès le consacrèrent roi du music-hall, et il resta populaire jusqu’à la fin des années 1950.

Reda Caire, tout au long de sa carrière, n’abandonna jamais le monde de l’opérette qui l’avait vu débuter. Il repose d’ailleurs dans le costume du Prince Danilo, personnage principal de l’opérette « La Veuve Joyeuse ».


Commentaires

Logo de Joël Chirol
SAINT-ZACHARIE (83) : cimetière
dimanche 1er septembre 2013 à 09h46 - par  Joël Chirol

Jean-Claude Brialy nota dans ses mémoires que Réda Caire était connu en son temps aussi pour son homosexualité et qu’il fut à l’origine de la carrière de l’un de ses « petits protégés » qui devint plus tard célèbre sous le nom de Yves Montand...

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?