STOCK Franz (1904-1948)

Cimetière parisien de Thiais, puis église Saint-Jean-Baptiste de Rechèvres à Chartres (28)
mardi 18 juin 2013
par  Philippe Landru

Premier étudiant allemand admis à l’Institut Catholique de Paris depuis le Moyen-Âge, Franz Stock fut recteur de la mission catholique allemande de Paris de 1934 à 1939. Aumônier des prisons de Paris de 1941 à 1944, il apporta un soutien moral et spirituel aux détenus, prépara et accompagna les condamnés à mort jusqu’au Mont Valérien, lieu d’exécution de nombreux résistants. De très nombreux témoignages établirent qu’il apportait le réconfort à ceux qui voulaient le recevoir et qu’à ses risques et périls il servit de messager entre les familles et les résistants emprisonnés.

En 1945, il fut chargé de l’instruction des séminaristes allemands prisonniers de guerre. Le « Séminaire des barbelés » fut définitivement installé dans le camp 501 de Coudray, près de Chartres.

Inhumé très simplement à Thiais, il fut exhumé le 13 juin 1963, la veille de la ratification du traité d’amitié franco-allemand par l’Assemblée nationale. Son cercueil fut inhumé deux jours plus tard en l´église Saint-Jean-Baptiste de Rechèvres à Chartres.

JPEG - 27.4 ko
Tombe actuelle de l’abbé Stock

Sa tombe à Thiais, désormais vide, est toujours présente et une plaque la signale à l’attention.

A Chartres, une plaque vient d’être placée (15 juin 2013) pour signaler sa sépulture.


Merci à Dominique Leroy pour la plaque de 2013


Commentaires

Logo de jcm16
STOCK Franz (1904-1948)
lundi 28 septembre 2020 à 17h52 - par  jcm16

J,ai assisté hier dimanche à la messe télévisée qui avait lieu dans la chapelle du séminaire des barbelés. Plusieurs prêtres allemands officiaient à cette messe donnée en mémoire à l’abbé Franz Stock. Un public nombreux composé de français et d’allemands était présent. Il régnait au cours de cet office une ambiance très particulière, pleine de recueillement et de ferveur, l’homelie dite par un prêtre d’origine allemande m’a particulièrement émue. Je ne connaissait ni l’existence de Frantz Stock, ni celle du séminaire des barbelés, j’ai depuis approfondi leur histoire et j’en garde un enseignement personnel.

Navigation

Articles de la rubrique