CRÉPY-EN-VALOIS (60) : cimetière d’Hazemont

Visité en mars 2013
samedi 16 mars 2013
par  Philippe Landru

Cimetière moderne de bord de route rurale, plutôt triste. Une seule pauvre statue.

Reste le souvenir d’un drame douloureux encore omniprésent dans la région, plus de trente ans plus tard.

Autoroute A6, le 31 juillet 1982. Il est près de trois heures du matin. Il pleut beaucoup. Deux cars, avec une soixantaine de personnes à bord, roulent en direction de Saint-Jean-de-Maurienne, en Savoie. L’essentiel des passagers sont des enfants de Crépy-en-Valois et de ses environs qui s’apprêtent à passer plusieurs semaines en colonie de vacances. Tout le monde dort, ou presque. Alors que le convoi passe à hauteur de la ville de Beaune, un ralentissement se produit, le second car vient percuter des véhicules qui se trouvent entre lui et le premier car. Un véritable carambolage s’ensuit. Un réservoir d’essence se perce, l’un des deux cars s’embrase...

Le premier car est évacué par les conducteurs et les moniteurs. Une issue latérale est bloquée par une voiture encastrée dans le second car. Deux moniteurs parviennent tout de même à faire sortir une quinzaine d’enfants par l’arrière du véhicule mais 44 restent bloqués à l’intérieur avec les deux chauffeurs et deux moniteurs. Cinq autres personnes dont deux enfants meurent dans les voitures (il n’y a pas de survivant dans les deux voitures impliquées).

Les familles sont informées de l’accident à 6h00 du matin. Le nom des enfants morts est communiqué par le maire de Crépy-en-Valois vers 11h00, suivant l’ordre alphabétique. Peu de corps sont identifiés.
Les obsèques ont lieu dans cette même commune le 3 août 1982 en présence du président de la République François Mitterrand.

Un mémorial est érigé en 1985 sur l’aire de repos du Curney, à proximité immédiate du lieu de l’accident (commune de Merceuil). Les enfants victimes de cet accident reposent au cimetière de Crépy-en-Valois ; sur les plaques on peut lire les noms des enfants dont certains issus de familles nombreuses.

Cet accident demeure l’accident routier le plus meurtrier de l’histoire en France.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?