CROTH (27) : cimetière

Visité en décembre 2012
vendredi 28 décembre 2012
par  Philippe Landru


Lorsqu’on me pose la question, je réponds toujours qu’il y a très peu de cimetière n’offrant aucun intérêt. Je suppose que les gens n’y croient pas. Je vais pourtant en faire ici la démonstration, à la faveur d’un cimetière visité « par erreur » (sous-entendu : pris pour un autre). C’est une erreur assez classique, même quand on a préparé le voyage, dans les bourgs d’habitats dispersés.

Nous voici donc à Croth (ça ne s’invente pas !). Un peu plus de 1000 habitants. Aucun scoop à attendre : aucune célébrité ne repose ici (dans un autre contexte,Jacques Villeret, qui venait d’y acquérir une propriété, aurait pu s’y faire inhumer : il le fut finalement auprès de sa grand-mère à Perusson).

Aucune célébrité, aucune oeuvre d’art. Aucune tombe anecdotique. A priori, aucun intérêt. Un petit cimetière rural comme la France en possède des milliers, carré symétrique enfermé dans ses murs, ostensiblement à l’extérieur du village.

Faisons un tour : deux gravures attirent le regard :
- une tortue sur la tombe d’une jeune fille.
- L’énigmatique mention « mère et épouse héroïque » sur une autre tombe. Ce genre d’épitaphe dont on n’a pas la clé laisse échapper l’imagination...

Plus curieuse, à l’intérieur du cimetière, la découverte d’une pompe fort extravagante. Je ne peux m’empêcher de la prendre en photo évidemment !

Retour à la maison : recherche rapide sur la « pompe dragor ».. Joie de trouver un très grand nombre de sites sur cette pompe (faites l’expérience !). On y apprend qu’elle a été créée au Mans en 1919, qu’elle connut immédiatement un succès considérable, qu’on en trouve dans la France entière mais aussi à l’étranger (Algérie, Tchad, Belgique...). Certains sites, très techniques, expliquent comment elle fonctionne... On note ainsi que le système de manivelle était judicieux et permettait à un enfant de pomper sans se faire mal. La tête du lion permettait aussi d’accrocher un seau durant le pompage, évitant peut-être d’éventuelles éclaboussures...D’autres sites recensent toutes celles qui subsistent encore aux quatre coins de France...

Bref, me voilà bien content de tout savoir sur les pompes Dragor, dont je ne savais rien quelques heures auparavant... C’est ainsi que la culture va, par petites touches... C’est aussi ainsi que j’envisage la valeur patrimoniale d’un cimetière, parfois par des biais très inattendus. Finalement, un cimetière de Croth qui en valait bien la peine !


Commentaires

CROTH (27) : cimetière
vendredi 27 février 2015 à 08h03

Précision :Croth se prononce « kro » et non « krot ». Dommage pour le jeu de mot final...

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
vendredi 27 février 2015 à 22h40 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@M. l’Anonyme :
Vous avez raison ! Le nom de la commune de CROTH se prononce [kro]}

Une conseillère municipale a répondu en ce sens à mon mail envoyé dans l’après-midi.

Cette prononciation semble une exception à la règle générale qui affirme que le graphème « th » se prononce [t] en finale de mot !
Exemples, pour les mordus de Scrabble : mammouth - maths - luth - aneth - vermouth - Goliath - Zénith -
Exceptions : les Goths . On doit prononcer les [go] ! Comme pour les Wisigoths ou les Ostrogoths ! Et ça, je l’ignorais totalement ! La faute à mon maître d’école !:-))

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
vendredi 27 février 2015 à 15h39 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@Philippe :
Dans le code API (alphabet phonétique international), [ krote ] correspond au mot « crotté » !:-))
Si vous pensez que le « t » se prononce, il faut écrire en phonétique [ krot ] !

J’ai envoyé un mail à la mairie de Croth pour s’en sortir !:-))

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
vendredi 27 février 2015 à 12h20 - par  Philippe Landru

Mouais... Je pense que cela devrait se prononcer [krote] (un linguiste confirme ??). Ceci étant, le choix relevant des édiles, je peux comprendre qu’ils se soient mis d’accord sur la pronciation [kro]. Moi qui vient de Poissy, comme par hasard, le choix a été fait de nous appeler « Pisciacais » (rapport à l’étymologie), plutôt que « Poissyssiens » ou « Poisseux », allez savoir... ;-)

CROTH (27) : cimetière
samedi 10 août 2013 à 17h57

Peut-être précisez que LE site sur les pompes Dragor, c’est www.pompesdragor.c.la

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?