GUITRES (33) : cimetière

Visité en août 2012
vendredi 21 septembre 2012
par  Philippe Landru

Le cimetière de Guitres se signale par un porche protégé comme il en existait jadis beaucoup, la plupart ayant été détruit.

Très confidentielle,la présence dans ce cimetière d’un académicien français qui était originaire de ce terroir, entre Gironde, Dordogne et Charente-maritime.

Antoine JAY (1770-1854) fut tout d’abord précepteur des fils de Joseph Fouché, puis fonctionnaire au ministère de la Police où il traduisit les journaux anglais. Il collabora au Journal des Voyages et à L’Abeille, participa à la fondation du Constitutionnel et de La Minerve française, et dirigea le Journal de Paris.

Il fut une girouette politique : après avoir soutenu la Révolution française, il fut partisan de l’Empire, représentant à la Chambre des Cent-jours en 1815, fut favorable après Waterloo à la déchéance de Napoléon, puis devint opposant de la Restauration qui ne l’avait pas assez récompensée. Il applaudit finalement l’installation de la Monarchie de Juillet. Il fut de fait député de la Gironde en 1815, 1831 et 1834.

Elu à l’Académie en 1832, il fut un conservateur hors-pair et un opposant au romantisme.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?