SERIGNAN-DU-COMTAT (84) : cimetière

visité en août 2007
dimanche 10 février 2008
par  Philippe Landru

Le cimetière de Serignan du Comtat se trouve à la sortie du village, sur la route d’Orange qui n’est qu’à quelques kilomètres. Il se divise en deux petites parties, celle de droite comprenant la partie la plus ancienne du cimetière.

Curiosités

- une pyramide à l’entrée du cimetière.

- une sculpture de facture moderne sur la tombe Coudurier.

Les célébrités : les incontournables...

- Jean-Henri FABRE (1823-1915) est évidemment la grande célébrité du lieu.

Instituteur, puis professeur de physique, il s’intéresse très tôt à la botanique et aux insectes. Autodidacte, il se fait progressivement une réputation solide dans ces domaines. A la fin de l’année 1878 paraissent la première série des Souvenirs Entomologiques. Il obtient maints titres scientifiques, puis fait en 1879 l’acquisition de l’Harmas de Sérignan, où il réside jusqu’à sa mort, et qui est aujourd’hui un musée qui lui est consacré.

Jean-Henri Fabre fut admiré de Darwin, Stuart-Mill, Maeterlinck, Rostand, Bergson, Roumanille, Pasteur ou de Mallarmé... On peut le considérer comme un des précurseurs de l’Éthologie, la science du comportement animal et humain. Très connu à l’étranger, en particulier aux Etats-Unis ou au Japon où il est enseigné, il est paradoxalement assez méconnu en France.

Fabre fut également un félibre admiré de Mistral et de Roumanille : il a laissé un recueil de poèmes, Oubreto Provençalo.

Sa tombe est adossée contre le mur gauche de la partie ancienne du cimetière.

... mais aussi

- Le général du Génie et baron d’Empire Alexandre Hilarion César Esprit de DIANOUS de la PERROTINE (1767-1859).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?