A Authon, on ne veut pas du tombeau de Giscard

article de La Nouvelle République du 11 janvier 2012
mercredi 11 janvier 2012
par  Philippe Landru

Valéry Giscard d’Estaing souhaiterait se faire enterrer à Authon (Loir-et-Cher). Mais pas avec le commun des mortels, ce qui pose problème.

Tout le monde n’a pas pour voisin un ancien président de la République. Les habitants d’Authon, 650 habitants en Loir-et-Cher, à deux pas de Château-Renault (Indre-et-Loire), n’en font pourtant pas grand cas. Il faut dire que Valéry Giscard d’Estaing fait à la fois partie du paysage depuis des décennies, sans avoir pour autant jamais pris part à la vie politique locale. C’est son épouse Anne-Aymone et sa famille de Brantes qui est ici chez elle, et qui y a implanté son mari et surtout deux de leurs enfants, Valérie-Anne et Henri.

Une parcelle de 1.000 m2


Les Authonais ont eu pour maire le frère d’Anne-Aymone, Paul de Brantes, jusqu’en 2001. « Lorsque Monsieur Giscard d’Estaing était président, il y avait une certaine curiosité, explique la maire actuelle Dominique Oury. Sa fille s’est mariée à Authon, ça a fait un peu de bruit. Et puis ça s’est vite tassé, et la non-présence de l’ancien président sur la commune nous a, à tous, très bien convenu. On aime être tranquilles ! » Seule la présence de gendarmes pour surveiller la résidence d’un ancien président peut rappeler qu’Authon abrite un hôte pas tout à fait comme les autres.

Jusqu’à l’automne dernier, où l’édification d’une clôture en plein centre-bourg a suscité quelques interrogations. Mme Giscard d’Estaing a acquis, en deux fois il y a quelques années, une parcelle de plus de 1.000 m2 jouxtant le cimetière du village. Et il y a deux ans, elle a carrément déposé une demande de permis de construire concernant une chapelle funéraire pour sa famille et donc son mari. La chapelle historique de la famille de Brantes se trouve, elle, à l’intérieur du cimetière, mais tout près du terrain. « J’ai appliqué le PLU de la commune : la parcelle est tout simplement non constructible, explique le maire. Si nous faisions une exception, d’autres propriétaires pourraient demander la même chose et nous ne comptons pas modifier notre PLU. En revanche je n’ai pas eu à prendre d’arrêté de refus car le dossier de la famille VGE a été retiré. »

Toujours est-il que l’ancien président de la République nous a fait savoir, par le biais de son cabinet, qu’il ne souhaitait pas s’exprimer sur un projet qui n’était pas encore défini. Et que plusieurs possibilités existent. « Dans la foulée nous avions négocié avec Mme VGE pour un monument dans notre cimetière car nous avons un projet d’extension. Nous n’avons pas de règlement précis et le projet de caveau enterré avec une stèle aérienne que leur architecte nous avait présenté aurait pu s’envisager. Mais visiblement, ça manquait d’arbres et cela ne correspondait pas à leurs souhaits. »

Donc statu quo jusqu’à il y a trois mois, où la clôture apparaît pour ce terrain non constructible et sème le doute. Juste après que la famille Giscard d’Estaing a été brutalement endeuillée ; la femme de Louis, fils de VGE et député-maire de Chamalières, est décédée le 6 septembre. Et inhumée dans une sépulture qui pourrait être provisoire. Autant de raisons pour la famille VGE de vouloir accélérer les choses. Pourtant, rien d’officiel en cours même si l’ancien président aurait pris attache ces dernières années avec les différents préfets et même l’Élysée pour faire aboutir son projet. Ce que les habitants du coin ne voient pas du meilleur œil. On apprécie en général l’ancien président, mais pas au point de le laisser jongler les lois de la République.


en savoir plus

- Construire un caveau familial dans sa propriété reste complexe. Toute personne peut être enterrée sur sa propriété, pourvu qu’elle soit en zone non urbaine. C’est le code général des collectivités territoriales qui régit cette exception. L’inhumation est autorisée par le préfet après avis d’un hydrogéologue agréé.
- A l’été 1995, on apprenait qu’une parcelle avait été acquise par le président François Mitterrand au sommet du mont Beuvray (massif du Morvan), pour y installer la sépulture du couple. Mais le site était classé ! La parcelle fut rendue au Parc naturel régional du Morvan et François Mitterrand inhumé au cimetière de Jarnac.


Commentaires

Logo de Badin Nicolas
A Authon, on ne veut pas du tombeau de Giscard
mardi 29 septembre 2020 à 12h50 - par  Badin Nicolas

Pourtant tout porte à croire qu’il y sera. Dans ce carré privé reposent déjà dans 3 sépultures séparées Nawal Alexandra Ebeid (+2011), Jacinte Gd’E (+2018) et ? (Nom illisible).
Au milieu des 3, une 4ème sans inscription avec un banc et un chien qui veille, serait la celle de VGE.

Logo de GRIFFON
A Authon, on ne veut pas du tombeau de Giscard
lundi 16 janvier 2012 à 15h15 - par  GRIFFON

Il n’ a qu’ a retourner dans le GEVAUDAN ...C’ est là le berceau véritable de sa famille ... A Marvejolle , il n’ y a pas de problèmes urbains , et ça animera un peu le coin . Faut pas avoir peur d’ y aller , il n’ y a plus la BETE non plus. J’ espère !!!
Ceci dit les « Authoniers » ne sont pas sympas ...Avoir un tombeau d’ un ex Président de la République ;, ça attire le chaland ...
Savent pas faire des affaires ...

Logo de Berger des Cévennes
mercredi 18 janvier 2012 à 22h54 - par  Berger des Cévennes

Giscard, personne ne le connait par ici et les affaires on préfère qu’elle restent en ville. La tranquillité n’a pas de prix. Je vous signale que la bonne orthographe du nom de cette commune est Marvejols.

Logo de Gilles
A Authon, on ne veut pas du tombeau de Giscard
lundi 16 janvier 2012 à 11h34 - par  Gilles

Et pourquoi le Père-Lachaise ? C’est très bien, c’est côté... L’ancien Président pourra ainsi jouxter toutes les célébrités...

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?