La valorisation du patrimoine funéraire

vendredi 23 septembre 2011
par  Philippe Landru

Le principe est connu : on ne parle que des trains qui n’arrivent pas à l’heure ! On lit souvent, et certains commentaires de ce site vont dans ce sens, que les cimetières anciens sont en danger. Il est vrai que c’est malheureusement un cas fréquent : combien de tombeaux anciens ont disparu par la simple volonté d’un édile inculte et/ou borné, le zèle d’un conservateur très calculateur ou parfois simplement par méconnaissance de cette réalité subtile que nous appelons « patrimoine funéraire ». Néanmoins, si ces cas sont trop fréquents, il y a aussi tous les autres, de plus en plus nombreux -et il faut s’en réjouir- qui non seulement ne méconnaissent pas ces questions, mais sont des acteurs essentiels de leur préservation.

J’ai pensé faire cet article qui sera forcément interactif pour la raison suivante : mes visites, celles de ceux qui m’envoient des photos, et les nombreuses alertes quotidiennes que je reçois quotidiennement, attestent du travail formidable que livrent certaines communes, certaines conservations, certaines associations, pour faire connaître, médiatiser par des biais divers, ou simplement conserver, leur patrimoine funéraire.

Cet article sera évolutif : j’ai déjà pas mal de cimetières à mettre en valeur en raison de leur approche positive dudit patrimoine. Ces données seront progressivement rangées par régions. Il ne s’agit nullement de mettre des « bonnes » et des « mauvaises » notes, simplement de faire connaître les actions locales quand elles existent : je sais que les municipalités qui jouent le jeu y sont sensibles. Qu’elles n’hésitent d’ailleurs pas à faire connaître leurs réalisations sur ce site. Pour d’autres, ce que font les voisins donnera peut-être des idées ?

Idem pour les particuliers : si dans le courant de vos visites, vous avez trouvé un cimetière dont le patrimoine funéraire fut particulièrement mis en valeur, n’hésitez pas à le dire et il sera ajouté à la liste. Il est évident que cette liste n’est pas exhaustive et qu’elle s’édifiera progressivement en fonction des données en ma possession, argument supplémentaire pour faire connaître actions et réalisations quand il y en a.


ALSACE



AQUITAINE


- AGEN (47) : formidable site du conservateur, passionné par son cimetière (c’est ici)
- BONZAC (33) : des bornes explicatives ont été placées à proximité des tombes et des monuments remarquables.
- TOURTOIRAC(24) : mise en valeur dans le cimetière de la célébrité locale (rois d’Araucanie).


AUVERGNE



BOURGOGNE



BRETAGNE



CENTRE VAL-DE-LOIRE


- HENRICHEMONT (18) : mise en valeur dans le cimetière de la célébrité locale (Dr Muraour).
- MONTOIRE-SUR-LE-CHER (41) : une plaque du cimetière ne répertorie pas les célébrités du lieu, mais indique néanmoins les origines des ruines que l’on peut y voir, et intègre la visite du cimetière dans un itinéraire de découverte de la commune.


CHAMPAGNE-ARDENNE



CORSE



FRANCHE-COMTÉ



ILE-DE-FRANCE


- AVON (77) : formidable mise en valeur du patrimoine : chaque tombe notable à sa petite fiche biographique/explicative.
- AUVERS-SUR-OISE (95) : le plan à l’entrée du cimetière répertorie les principales célébrités du lieu.
- CHAILLY-EN-BIÈRE (77) : le plan à l’entrée du cimetière répertorie les principales célébrités du lieu.
- EGREVILLE (77) : rare exemple de cimetière où un plan dessiné répertorie toutes les tombes, et indique par un signe distinctif les plus notables.
- L’ISLE-ADAM (95) : brochure et site soignés de l’Association des Amis de l’Isle-Adam présentant les principales tombes du cimetière.
- ISSY-LES-MOULINEAUX (92) : une brochure présente l’histoire du lieu et de ces plus notables résidents.
- JOINVILLE-LE-PONT (94) : une brochure affichée à l’entrée du cimetière explique l’histoire du lieu et présente les tombes notables.
- LE PECQ (78) : beau plan illustré à l’entrée du cimetière présentant les tombeaux notables.
- LIZY-SUR-OURCQ (77) : une brochure affichée à l’entrée du cimetière explique l’histoire singulière du lieu, et présente les tombes notables.
- LOUVECIENNES (78) : très beau plan à l’entrée du cimetière qui répertorie (et reproduit) les tombes intéressantes du cimetière.
- MAISONS-LAFITTE (78) : beau plan illustré à l’entrée du cimetière présentant les tombeaux notables.
- RUEIL-MALMAISON (92) : une brochure présente l’histoire du lieu et de ces plus notables résidents.
- SAINT-MANDÉ (94) : le plan à l’entrée des cimetières nord et sud répertorie les principales célébrités du lieu.
- VALMONDOIS (95) : très beau plan dessiné indiquant les principaux tombeaux.


LANGUEDOC-ROUSSILLON


- CARCASSONNE (11) : le plan à l’entrée du cimetière de Laconte répertorie les principales célébrités du lieu.
- CARCASSONNE (11) : existence d’une belle brochure fouillée sur l’ensemble des cimetières de la ville (voir ici)
- SÈTE (34) : le plan à l’entrée du cimetière Marin et celui de Le Py répertorie les principales célébrités du lieu.


LIMOUSIN



LORRAINE



MIDI-PYRÉNÉES



NORD - PAS-DE-CALAIS



NORMANDIE


- CAEN (14) : un vrai hommage à la ville de Caen qui est parvenue à conserver ses vieux cimetières paroissiaux, y laisser les vieux tombeaux, en faire des espaces verts pour les populations locales et les visiteurs de passage. Un des exemples les plus réussis d’aménagement urbain à ma connaissance.


PAYS-DE-LOIRE



PICARDIE


- AMIENS (80) : plan signalétique, historique du lieu et célébrités principales à l’entrée des cimetières de la Madeleine et Saint-Acheul.


POITOU-CHARENTES


- PONT L’ABBÉ d’ARNOULT (17) : : le plan à l’entrée du cimetière répertorie les principales célébrités du lieu.


PROVENCE - ALPES - CÔTE-D’AZUR


- CALLIAN (83) : Un plan à l’entrée localise les principales célébrités du lieu.


RHÔNE-ALPES


- AVIERNOZ (74) : l’Association « Les Compagnons d’Aviern » prend en charge la sauvegarde du vieux cimetière (voir ici)
- BOURG-ARGENTAL (42) : Un plan à l’entrée, malheureusement défraîchi par le soleil, localise et présente succinctement les principales « personnalités » du lieu.
- GRENOBLE (38) : riche site associatif (Saint-Roch ! Vous avez dit cimetière...), parutions, visites organisées, sur le cimetière Saint-Roch (c’est ici)
- LYON (69) : après le cimetière de Loyasse, la municipalité édite une brochure et un plan du cimetière de la Croix Rousse (voir ici, et ici)
- VOREPPE (38) : une plaque met l’accent sur les curiosités du cimetière. Ce dernier est intégré dans un itinéraire très bien fait de découverte de la commune.


DOM



Commentaires

Logo de Philippe Landru
La valorisation du patrimoine funéraire
dimanche 5 août 2012 à 01h20 - par  Philippe Landru

Un internaute me signale : la municipalité [de St Junien (87)] met en oeuvre depuis quelques années une politique de mise en valeur de la partie ancienne du cimetière de la commune. Nettoyage et mise en valeur des monuments anciens (souvent très intéressants) autour de l’ancienne chapelle des pénitents. On notera la présence de dalles très anciennes et un rare monument en fonte (photo sur le site « panoramio »). Des noms connus sur la région et de nombreuses plaques en porcelaine typiques de la région autour de Limoges. On notera la mise en place devant le portail de la collégiale de pierres tombales « médiévales » fort intéressantes.

Logo de Bernadette Bessodes
La valorisation du patrimoine funéraire
lundi 5 mars 2012 à 22h30 - par  Bernadette Bessodes

Bonsoir Philippe,
je vous ai adressé dès ce matin le plan du cimetière de Pézénas (34) / région LANGUEDOC ROUSSILLON, où est mentionné l’emplacement des tombes de Boby Lapointe et Louis Paulhan. Amicalement.

Logo de richard
La valorisation du patrimoine funéraire
mardi 4 octobre 2011 à 16h03 - par  richard

Le cimetière de Fontenay-sous-Bois (94) vient de publier une brochure qui contient la liste des personnalités qui s’y trouvent, notamment Hector Malot (1830-1907), le romancier de « Sans famille ». On peut l’obtenir à l’accueil.

La valorisation du patrimoine funéraire
mardi 27 septembre 2011 à 15h54

En ce qui concerne Pézenas (34) en Languedoc, un plan à l’entrée du cimetière indique l’emplacement des tombes de Boby Lapointe et Louis Paulhan.

Logo de Xavier Trédaniel
La valorisation du patrimoine funéraire
mardi 27 septembre 2011 à 10h59 - par  Xavier Trédaniel

ermet ici de reposter le mais que je vous ai envoyé Philippe ! Ila plus que jamais ça place ici :

Bonjour Monsieur.

Je suis tombé aujourd‘hui votre site et j’en découvre les pages avec délectation. Je suis comme vous je pense, amateur des lieux de repos éternel et mon attention ce pose depuis quelques temps sur un souci qui me chagrine énormément.

Nous avons à Reims, un merveilleux cimetière. Le cimetière du Nord à ouvert ses portes vers 1783 et propose des pièces d’un raffinement et d’un romantisme rare.
Seulement voilà, de nombreuses tombes sont malheureusement à l’abandon et la Ville de Reims à décidé de la suppression des concessions à perpétuité… Du moins c’est l’excuse donné car la raison est toute autre : Nombre de Rémois souhaitent se faire enterrer, la crémation étant pourtant recommandé, le souci de présence persiste, parallèlement au problème de place. Une tombe inutile et détérioré ne rapporte pas d’argent, alors toute les tombes en concession à perpétuité de plus d’un certain âge seront détruite d’ici 2013 si personne ne se manifeste afin de remettre en état les sépultures… Le vice est poussé à outre mesure, certaines tombes sous prétextes d’un dallage mal fait ou un peu de travers portent aujourd’hui la plaque préventive, sensé alerté les proches de la destruction futur.

Pour un problème de rente, parce que les morts ne rapportent rien, de nombreuse stèles, magnifiques sculptures, admirables épitaphes vont disparaitre, et bien au delà de ça : tout ces gens, avec leur vécu, dont pour beaucoup leur caveau est l’ultime témoin de leur passage sur terre, de leur vie entière vont disparaitre à jamais.

Ils sont désormais indésirables, même dans la mort…

Il me semble pourtant que quelque soit l’époque, ces gens avaient payé leur droit à la perpétuité et la somme d’argent avait été perçu… Bien évidement, il n’en est pas de même pour les bourgeois, politiciens ou artistes qui bénéficieront pour certains, d’un traitement de faveur… Car dans la vie comme dans la mort, tout comme dans le dédain et le débarras les plus nantis sont comme toujours les mieux traité…

Je n’ai pas l’argent ni le temps de monter une association de sauvegarde de ce patrimoine endeuillé. Ma seul et unique contribution se limitera prochainement à un tour des cimetières de ma ville (car le cas ne se limite pas à ce fameux cimetières du Nord), pour prendre le plus de photos possible de ces disparus malheureux afin qu’il en reste une ultime trace, une bribe d’existence si numérique soit-elle, un semblant de dignité en dépit du tort que cause leur repos. Des cadavres plus humains et altruistes que les vivants…

Je tenais à vous faire part de ce malaise, afin que si vous passez par chez nous, vous ayez le temps de poser un dernier regard sur nos morts avant que ne soit décidé pour eux qu’ils seront mieux définitivement oubliés, un regard qui je n’en doute pas, à l’inverse de ce qu’on leur fait subir aujourd’hui, sera remplis de respect.

Amicalement,

Xavier

N’hésitez pas à me contacter sur mon mail ou mon facebook si vous voulez en savoir plus ou si désirez visiter le cimetière.

Au passage, je ne connais pas les textes de loi relatifs aux inhumations, mais n’y a t’il pas une close concernant les concesions à perpétuité au sujet de leur entretiens ? Le coup de cet entretiens n’est il pas inclus dans le prix qu’ont payé ses gens à l’époque ?

Logo de europe
vendredi 6 avril 2012 à 21h09 - par  europe

Bonjour Monsieur,
Je découvre votre article et je suis très interrogative sur le tombes dites à perpétuité.
Généalogiste amateur depuis peu, j’ai découvert une bonne partie de mes ancêtres bretons avec des concessions à perpétuité en assez mauvais état et finalement nous sommes deux héritiers de cela ; je ne sais pas quoi faire...il y a deux belles chapelles du XIX ème qui s’abîment...
La commune ne fait pas grand chose pour ses cimetières...
Que faire ? si quelqu’un a des idées, des conseils....pour être aidé à une rénovation.
Cordialement

Alexandra

Logo de Monique Bonvallet
La valorisation du patrimoine funéraire
lundi 26 septembre 2011 à 09h27 - par  Monique Bonvallet

De même qu’à Bonzac (33), le cimetière Loyasse à Lyon (69) a des tombes remarquables numérotées (petit carré rouge bien visible) qui renvoient à un document explicatif distribué au bureau des entrées.

Logo de Marie Beleyme
La valorisation du patrimoine funéraire
vendredi 23 septembre 2011 à 08h02 - par  Marie Beleyme

Au cimetière de Bonzac (33), des bornes explicatives ont été placées à proximité des tombes et des monuments remarquables.

Logo de Marie Beleyme
vendredi 23 septembre 2011 à 11h30 - par  Philippe Landru

c’est vrai, je l’ai oublié. Ajouté.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?