Exhumation à Bordeaux du fils héritier du roi Béhanzin

dépêche AFP du 25 septembre 2006
jeudi 7 février 2008
par  Philippe Landru

Selon une dépêche AFP, le prince héritier de Béhanzin, Arini Ouanilo, dernier roi du Dahomey (actuel Bénin), enterré le 3 octobre 1928 au Cimetière Nord de Bordeaux, il a été exhumé 25 septembre 2006 à Bordeaux, où il s’était installé après la mort en 1906 de son père contraint à l’exil au moment de la colonisation française.

En 2005, la famille royale du Dahomey aurait chargé Pierre-Michel Delgay, consul régional du Bénin à Bordeaux, de retrouver la tombe du prince. Quelques mois plus tard, ce dernier aurait retrouvé sa trace dans les archives du Cimetière Nord de la ville.

Béhanzin aura longuement lutté pour préserver l’invasion de son royaume par les troupes françaises, avant sa reddition en 1894. Le roi fut déporté en exil en Martinique avec dans sa suite son fils Arini Ouanilo, né en 1886. En 1906, Béhanzin est autorisé par les autorités françaises à s’installer en Algérie où il meurt quelques mois plus tard, et est enterré, loin de sa terre natale.

En 1928, sous l’action de son fils, ses cendres rejoindront le Bénin, mais le jeune prince y laissera la vie dans ce voyage. Au mois de mai, lors de son voyage de retour en France, il mourra d’une congestion à Dakar. Sa compagne, française blanche, fera rapatrier le cercueil du prince pour l’enterrer dans un caveau familial. Avec cette exhumation, le corps du fils de Béhanzin va donc rejoindre la terre de ses ancêtres, où il sera inhumé dans un édifice spécialement construit pour l’occasion à Abomey, capitale royale du Dahomey.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?