LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac

visité en août 2007
jeudi 7 février 2008
par  Philippe Landru

Encore un minuscule cimetière que celui du hameau de Seuzac, situé dans le Lot à quelques kilomètres de Cajarc, sur la route reliant Figeac à Saint-Cirq Lapopie.

C’est dans cet enclos que repose Françoise SAGAN (Françoise Quoirez : 1935-2004). Native de Cajarc où elle aima toute sa vie se retrouver, elle connut en 1954 un succès énorme et soudain lors de la parution de son Bonjour tristesse, qui la propulsa, tant sur la scène littéraire que mondaine, au point d’en faire un symbole de la libération féminine des années d’après-guerre.

La carrière littéraire qui suivit fut finalement moins médiatisée que ses déboires et ses excès : le goût de la vitesse (qui faillit lui coûter la vie), celui des drogues (qu’elle assumait), ses démélés avec le fisc et même avec la justice dans le cadre de l’affaire ELF.

Ruinée, abandonnée par nombre de ses anciens amis, elle vivait à la fin de sa vie à Honfleur où elle était hébergée.

Tout autour d’elle, ses proches sont enterrés : son second époux, le sculpteur américain Robert Westhoff (1930-1990) ; ses parents et son frère Jacques, dans un tombeau en face du sien (Laubard, du nom de sa mère), sa soeur Suzanne, et celui de sa compagne, la styliste Peggy Roche, sous une dalle contemporaine anonyme.


Merci à Elji pour la tombe de Peggy Roche.
Merci à Alain Gaignet pour la petite voiture !


Commentaires

Logo de Jerôme Plamar
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
lundi 11 décembre 2017 à 04h46 - par  Jerôme Plamar

Dans une interview donnée à Léa Salamé devant la tombe où sont inhumés ses parents, le fils de Françoise Sagan affirme que Peggy Roche repose dans le même caveau. Selon lui, son nom ne figure pas sur ladite tombe car le graveur qui était chargé de ce travail ne l’a jamais effectué. Difficile de douter de la crédibilité d’un tel témoignage, que l’on peut trouver sur Youtube (taper « Stupéfiant - Françoise Sagan »). La dalle anonyme que vous présentez comme celle de Peggy Roche abriterait donc un ou une autre pensionnaire que Peggy.

Logo de adriano siqueira da silva
apaixonado por sagan
mercredi 19 octobre 2016 à 03h26 - par  adriano siqueira da silva

meu primeiro contato com sagan foi há muito tempo atrás com aimez vous brhams ? onde fiquei encantado , hoje andando pela cidade me deparei com um nome em um livro usado em um cebo « Françoise Sagan » viajei a minha juventude aquele frescor do descobrimento do novo...não resisti e comprei « minhas melhores lembranças » agora junto com as minhas .resolvi viajar pela internet e procurar saber sobre esta escritora ...amo cemiterios e resolvi visita la ...onde sua meteria pereceu...poque sagan esta viva e vivera para sempre no meio das letras ...nas livrarias e cebos na minha mente e emoçoes......merci......j´aime beaucoup la langue française mes je ne parlez pas bien...pardon

AIMER SAGAN
samedi 20 juin 2015 à 01h11

Sans aucun doute le caractere fantasque de Francoise Sagan apprecierait -il cet endroit nature , un peu follet. Cette belle ecrivaine avait de l’humour et bien qu’issue de la bonne bourgeoisie etait simple , directe , sans fard , sans une once d’hypocrisie. Elle en rirait de ce cimetière , et saurait ecrire un billet ironique sur l’oubli et le temps qui passe... plus triste est le mépris avec lequel son oeuvre est traitée . On attend toujours que La Pleiade l’accueille . Pourtant elle fut l’ecrivain des années d’après guerre , ayant su si bien capter l’air du temps des trente glorieuses . Ce style inimitable , elegant et leger , cette petite musique comme on l’a dit... il faut aimer Francoise Sagan , la lire et relire , et aller la visiter quand vous passez à Cajarc. Nous , on ira ce week end . Nous serons très emus , car c’est la première fois .

Site web : CHRISTIAN LABASTE
Logo de Philmis
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
mardi 19 mai 2015 à 16h07 - par  Philmis

Merveilleux cimetière sauvageon où repose une merveilleuse femme indomptable.
Sa dernière demeure est à l’image de ce que nous aimions chez ce petit bout de femme authentique et géniale. Je vais souvent la voir et chaque visite me rapproche d’elle.

Logo de nury
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
mercredi 20 août 2014 à 15h24 - par  nury

c est avec une grande emotion que je me suis recueillie sur la tombe de Francoise Sagan ds ce merveilleux petit cimetiere de Seuzac, un peu triste de l etat de la tombe je pense qu elle meritait mieux ,l instant a ete tres fort, etant une admiratrice de cette grande dame
je n exclus pas d y retourner tellement l endroit est exeptionnel

Logo de core patrick
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
mardi 15 juillet 2014 à 06h56 - par  core patrick

effectivement on peut côtoyer une personne anti conformiste toute sa vie sans pour autant l’oublier et aller se recueillir de temps en temps si ce n’est que pour la mémoire !!!!.

Logo de core patrick
mardi 15 juillet 2014 à 10h24 - par  Philippe Landru

Compte tenu du lieu (pas évident à dénicher et loin des sentiers battus), je pense que la tombe de Sagan est visitée et que sa mémoire est loin d’être oubliée. N’oublions pas, comme le rappelait cp, que ses proches l’avaient pour la plupart précédés dans la tombe. Arrive un moment (très rapidement en fait) où vous n’êtes plus une figure de l’actualité mais celle du passé, et c’est là que votre oeuvre vous permet de survivre ou non dans les coeurs et dans les pensées. A ce jeu, Sagan ne s’en tire pas si mal.

Logo de Philippe Landru
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
lundi 14 juillet 2014 à 21h55 - par  Philippe Landru

J’avoue ne pas comprendre les critiques : faut-il que notre époque soit totalement chloroformée et aseptisée pour considérer que ce cimetière ne va pas ? C’est l’un des plus jolis cimetières ruraux qu’il m’ait été donné de voir, et j’en ai vu plusieurs milliers ! Quelques tombes, souvent anciennes, dispersées dans un paysage magnifique, entourées par un vieux muret de pierres. Je le trouve tellement beau que l’une des photos prises me sert de fond d’écran depuis des années... Non, pas besoin de réduire les herbes folles qui donnent un charme fou ! Quasiment personne ne vient dans ce cimetière, sinon des fans de Sagan ou des taphophiles...Le lieu est sans doute un peu à son image. Moi qui ne cesse de conspuer les professionnels du funéraire français de nous faire des cimetières urbains moches, je vais finir par les croire (j’en côtoie beaucoup) lorsqu’ils me disent, à leur décharge, que ces parkings urbains correspondent à un goût uniformisé et conformiste d’une population dénuée de toute considération esthétique !

Logo de cp
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
lundi 14 juillet 2014 à 21h54 - par  cp

Larnagol : 134 habitants. Les services techniques, c’est le maire lui-même, quand il a le temps !...

LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
vendredi 21 mars 2014 à 17h31

Honte à « ses amis » de laisser la tombe de Madame SAGAN abandonnée.

Merci à vous pour la petite musique de vos livres .

Je lisais et relisais vos romans adolescente et ils ont toujours dans ma bibliothèque et dans mon cœur une place privilégiée .A l’automne de ma vie ils m’apportent en plus de la nostalgie.

Logo de cp
vendredi 21 mars 2014 à 22h56 - par  cp

Honte à des morts (Bernard Frank, Frédéric Botton ou Jacques Chazot) ou des presque nonagénaires qui tiennent a peine debout (Juliette Gréco) ? A part Dédé la Sardine (André Guelfi né en 1919), qui a sans doute les moyens, qui va pouvoir faire le quelque chose qui peut-être ne s’impose pas ?...

Le fils unique a eu bien des soucis avec la survie de l’œuvre, alors la tombe dans un coin perdu...

Logo de moi59
LARNAGOL (46) : cimetière de Seuzac
jeudi 14 février 2013 à 17h49 - par  moi59

Je trouve cela hallucinant que des stars comme Mme Sagan, soit laissé comme ça !!!

Logo de Patrick
SEUZAC (46) : cimetière
lundi 4 octobre 2010 à 22h26 - par  Patrick

Je suis allé cet été sur la tombe de Françoise Sagan située dans ce minuscule cimetière isolé, perdu au bord d’une petite route, entouré de champs de maïs.

Après avoir poussé péniblement le portail rouillé, retenu par une vieille chaine, j’ai fini par trouver sa tombe.
J’ai été très peiné de voir le peu de soin apporté à cette sépulture, qui paraît presque abandonnée.
A droite de la tombe où repose Françoise Sagan et son mari, il y a exactement la même tombe, sans aucune inscription.
C’est là que repose Peggy Roche qui fut l’ange gardien de Françoise tout au long d’une grande partie de sa vie.

Logo de a.j.
mardi 5 octobre 2010 à 06h50 - par  a.j.

Comme je vous comprends !comment peut-on avoir ainsi abandonné Sagan..même après sa mort.?J’irais tout nettoyer..mais je suis de l’autre côté de lAtlantique.

Logo de anne
SEUZAC (46) : cimetière
mardi 24 août 2010 à 01h06 - par  anne

Grace à vous, j’ai pu voir le lieu ou repose Sagan. Un mythe, une idole, une femme brillante que j’aurais aimé connaitre.Je suis allée à Equemauville cet été et j’aimerais venir à Cajarc et Seuzac.

Logo de MARRY Ghislain - Evigny (Ardennes)
lundi 14 juillet 2014 à 21h18 - par  MARRY Ghislain - Evigny (Ardennes)

Il faudrait déjà que le « technicien de surface » de la commune tonde régulièrement les allées herbeuses de ce cimetière pour que celui-ci soit plus avenant !
Mais peut-être que l’anticonformiste Françoise SAGAN souhaitait des herbes folles autour de sa sépulture ! et qu’on lui fiche la paix !
Allez savoir !

Logo de core patrick
lundi 14 juillet 2014 à 18h25 - par  core patrick

c’est une honte de voir comment on peut oublier quelqu’un qui vous a ouvert son cœur sa porte et vous a donner une partie d’elle même ce qui prouve que les gents sons des profiteurs tant qui y a de quoi tirer il y a du monde autour de soie et quand y a plus rien a prendre on te laisse dans l’ignorance total affreux. reposer en paix MME Sagan <3

Logo de Lacarrière
samedi 28 août 2010 à 09h35 - par  Lacarrière

Ici repose donc un mythe, une femme torturée, qui symbolise l’évolution fulgurante des moeurs, et , sans aucun doute, une des véritables inspiratrices de mai 68. ..Bernard Frank fut sans doute son plus proche et plus réel ami, alors que tout un monde de fantoches et de profiteurs l’a poursuivi.
Envers elle la critique se montra ce qu’elle est le plus souvent : jalouse.
Qu’elle trouve enfin la paix dans ce coin de terre lotoise où poussent les herbes folles et les fleurs sauvages.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?