STEINLEN Théophile Alexandre (1859-1923)

cimetière Saint-Vincent de Montmartre
lundi 25 février 2008
par  Philippe Landru

Venu à Paris à 19 ans, il commence à faire du dessin industriel pour subsister. Vivant à Montmartre, il fréquente le Chat noir à partir de 1884, et donne dès lors de nombreux dessins aux revues de l’époque : le Chat noir, le Mirliton, l’Assiette au beurre... Il illustre également Courteline.

Il est surtout connu pour être l’un des plus grands affichistes de son temps : ses illustrations sont désormais des cartes-postales que l’on voit partout, en particulier chez les marchands du Temple montmartrois.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique