WHARTON Edith (Edith Newbold Jones : 1862-1937)

cimetière des Gonards de Versailles (78)
lundi 25 février 2008
par  Philippe Landru

Romancière américaine installée en France, elle fréquenta les grandes figures littéraires de son son temps (Anna de Noailles, Henry James, Cocteau, Gide...).

Elle reçut le prix Pulitzer en 1921 pour The Age of Innocence, son oeuvre la plus connue.


Retour au cimetière des Gonards de Versailles


Commentaires

Logo de cp
WHARTON Edith (Edith Newbold Jones : 1862-1937)
dimanche 18 octobre 2020 à 17h08 - par  cp

Pourquoi cette américaine à Versailles  ? Une sépulture absolument identique, trois tombes plus haut, apporte l’explication. Walter Van Rensselaer Berry (1859-1927), un avocat américain francophile qui a été l’« Amour de sa vie » de l’écrivain. Ils se sont connus jeunes, ont fait du canoë ensemble, dans leur Amérique natale, mais elle s’est (mal) mariée avec un autre, qu’elle n’aimait pas, et dont elle divorça après quinze ans d’ennui. Pour quoi ne pas avoir épousé ce mystérieux juriste toujours tiré à quatre épingles ? Peut-être le fait que cet avocat fut un grand grand ami de Marcel Proust, qui lui dédia un livre, donne une explication à cette liaison platonique... Il l’entraîna sur le front de la guerre de 14, toujours en faisant les 400 coups, en voiture, en soutien à l’armée française.

Navigation

Articles de la rubrique