Poster un commentaire à la suite de l’article...

lundi 4 février 2008
par  Philippe Landru

Les cimetières de Bordeaux

Arpents de silence au coeur des villes, les nécropoles témoignent d’une histoire parallèle avec ses registres, ses épitaphes, ses anecdotes, sa statuaire. Réputées muettes, les tombes n’en sont pas moins évocatrices de la vie des défunts.
A Bordeaux comme ailleurs, les cimetières sont avant tout des (...)

En réponse à...

lundi 28 juin 2010 à 13h05

Vous oubliez les cimetières et les personnalités jacobites irlandaises, dont les noms marquent encore certains grands et moins grands crus.... et notamment le cimetière irlandais Mac-Carthy (qui se trouvait en 1889 au 28 rue Saint Louis aux Chartrons ) destiné à unir, dans la mort, les dépouilles de vieilles familles d’Irlande émigrées à Bordeaux.En 1889 on y trouvait encore 6 tombes de Mac Carthy, de Clonard, Lawton, O’Connel, Près d’elles encore, une tombe des Coppinger. Depuis 1828, ce cimetière particulier est interdit. Mais que sont devenus les pierres tombales et les irlandais émigrés ???

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?