PONT-SUR-SEINE (10) : cimetière

visité en mars 2007
lundi 4 février 2008
par  Philippe Landru

Le petit cimetière de Pont-sur-Seine, situé juste face à l’église, possède quelques tombes anciennes et est dominé par deux imposantes chapelle : celle de gauche est celle d’une célébrité locale mais également nationale puisqu’elle abrite plusieurs membres de la famille Casimir-Périer.

Auguste PÉRIER (1811-1876) était le fils de Casimir Périer, ministre de Louis-Philippe (il accola le prénom de son père au patronyme familial). Député de centre droit en 1846, adversaire modéré du Second Empire, il fut le ministre de l’Intérieur de Thiers à deux reprises, de 1871 à 1872 puis en 1873. Il repose avec son fils,


PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE


Précédé par Sadi CARNOT


Suivi par Félix FAURE


Jean CASIMIR-PÉRIER (1847-1907), entré en politique auprès de son père, mais qui s’orienta vers le centre gauche. Plusieurs fois sous-secrétaire d’Etat, président de l’Assemblée et excellent orateur, il devint président du Conseil et ministre des Affaires étrangères de 1893 à 1894 : c’est à cette occasion qu’il signa secrètement l’alliance franco-russe. Il dut faire face à la vague d’attentats des années 1893-94 : il fit voter les « lois scélérates », en vue de réprimer la propagande libertaire par voix de presse. Après l’assassinat de Sadi Carnot, il fut élu président de la République en 1894, mais démissionna six mois plus tard, mécontent de ne jouer qu’un rôle de prestige. C’est sous son mandat que commença l’affaire Dreyfus. Il abandonna ensuite la vie politique.

L’interieur de leur tombeau est une véritable chapelle, dans laquelle se trouvent autel et pries-Dieu.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?