DEL DUCA Cino (1899-1967)

Père-Lachaise - 53ème division
mercredi 20 février 2008
par  Philippe Landru

Editeur italien, il créa de nombreux hebdomadaires qui eurent beaucoup de succès, en particulier auprès des femmes : Intimité, Nous Deux, Modes et travaux, ou encore le journal télé Télé poche. S’intéressant à la littérature, il fit également paraître Merle, Edmonde Charles-Roux, Steinbeck ou Druon, et créa une fondation qui porte son nom et qui, par l’octroi de bourses à des écrivains de langue française, leur permet de poursuivre leur œuvre dans des conditions d’indépendance matérielle. A sa mort, sa veuve Simone De Duca poursuivit son action jusqu’à son propre décès, en 2004, où elle vint le rejoindre dans cette tombe.

La pieta qui orne sa tombe est de Messina.


Retour au cimetière du Père-Lachaise


Commentaires

DEL DUCA Cino (1899-1967)
dimanche 18 janvier 2015 à 18h03

La tombe de Cino DEL DUCA a été la plus fleurie du Père Lachaise tant que vécut sa femme. Chacun pouvait la voir, souvent plusieurs fois la semaine, y déposer des monceaux de roses rouges. On aurait dit un étal de fleuriste. L’âge venue, Mme DEL DUCA avait autorisation d’entrer dans le cimetière avec voiture et chauffeur. Cette fidélité dans le souvenir mérite d’être soulignée, à notre époque où règne l’éphémère. Les maris peuvent aussi se demander si leur veuve ferait montre d’autant de constance ...