BELLIL Samira (1972-2004)

JPEG - 6.4 ko Père-Lachaise - 19ème division
dimanche 17 février 2008
par  Philippe Landru

JPEG - 21 ko Cette jeune femme, devenue éducatrice de quartier, se fit connaître à l’occasion de la parution de son ouvrage, Dans l’enfer des tournantes, dans lequel elle raconta le calvaire qu’elle vécut dans sa cité de Seine-Saint-Denis, violée à plusieurs reprises par un caïd du quartier.

Sa démarche originale et courageuse (ne pas stigmatiser, sortir de la victimisation, aller de l’avant) s’inscrivit également dans la création contemporaine du mouvement Ni putes, ni soumises dont elle fut l’une des marraines. Son cas, quoiqu’extrême, interpella la société française de la fin du XXe siècle sur la condition féminine dans les banlieues, et sur une certaine barbarie ordinaire passée jusque-là sous silence.

Samira Bellil mourut très jeune d’un cancer. Elle repose sous une humble dalle toujours fleurie, à quelques encablures de la tombe d’Hahnemann. JPEG - 29.9 ko

JPEG - 55.7 ko
La tombe en 2009

Retour au cimetière du Père-Lachaise


Commentaires