L’ISLE JOURDAIN (32) : cimetière communal

visité en août 2021
dimanche 12 décembre 2021
par  Philippe Landru

Au centre du cimetière, la chapelle imposante des curés de la commune.

Un sarcophage insolite : une plaque, passablement effacée par le soleil, indique qu’ici « reposent nos ancêtres d’Ictium - fouilles de la Gravette 1992-1994 ». Ictium était le nom du site ancien de l’Isle Jourdain. Il fut fouillé suite à la création de la RN 124 reliant Auch à Toulouse. Le gisement s’est révélé d’une richesse archéologique extraordinaire ; découverte d’une agglomération routière antique dont l’occupation perdura jusqu’au milieu du XIIème siècle.

Présence d’une « sainte » locale : Lucie Abadie (1869-1928). Cette « âme eucharistique » est la fille d’une institutrice du Gers, devenue directrice d’une institution éducative pour jeunes filles, et d’un géomètre. Elle trouva une place d’institutrice dans une famille noble mais choisit finalement de rentrer dans son village où elle fonda une œuvre d’adoration au Saint-Sacrement. Elle publia sa biographie, le récit insistant sur les grâces particulières qu’elle aurait reçues de Dieu : des visions, des entretiens avec Dieu, des extases.

Le juriste Armand PRAVIEL (1875-1944), qui fut également poète, journaliste, critique littéraire, comédien et romancier ! À 24 ans, il adopta une cape noire doublée de velours rouge qu’il ne quitta plus jamais. En 1895 il écrit ses premiers poèmes, qui furent publiés en octobre 1907. En 1897, il fonda à Toulouse la revue littéraire l’Âme Latine dont il fut directeur jusqu’en 1910, année où il fut élu mainteneur de l’Académie des Jeux floraux. Fait prisonnier pendant la Première Guerre mondiale, il en profita pour écrire son premier roman. Il mourut à Perpignan et fut inhumé, comme son testament le stipulait, dans sa vieille cape noire. Ses cendres furent transférées dans le caveau familial du cimetière de l’Isle-Jourdain en octobre 1945.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?