LAUZÈS (46) : cimetière

visité en août 2020
jeudi 22 octobre 2020
par  Philippe Landru

Ma visite aux deux communes m’a permis de trancher sur le lieu d’inhumation du Compagnon de la Libération Antoine Rousselot : ce dernier repose bien à Saint-Cernin et pas à Lauzès [1].

J’ai en revanche trouvé dans le très petit cimetière de Lauzès la tombe de l’écrivain Georges DUVEAU (1903-1958). Universitaire, écrivain, historien et sociologue, son œuvre la plus connue est Le Testament romantique, publié en 1927. En 1921, il fonda à Paris une revue littéraire mensuelle et d’avant-garde, L’Œuf dur, où pigèrent les plus en vue de l’époque : Henri Béraud, Blaise Cendrars, Jean Cocteau, Drieu La Rochelle, Max Jacob, Pierre Mac Orlan, Maurice Martin du Gard, Paul Morand, André Salmon, André Spire, Francis de Miomandre, Tristan Derème, Louis Aragon, Marcel Arland, Francis Carco, Joseph Delteil, Georges Gabory, Gustave Kahn, Valery Larbaud, François Mauriac, Henry de Montherlant, Léon Pierre-Quint, Raymond Radiguet, Pierre Reverdy, Marcel Sauvage, Philippe Soupault, Pierre Naville ou Mathias Lübeck. En 1932-1933, Georges Duveau œuvra avec Emmanuel Mounier, Georges Izard et André Déléage, à l’élaboration d’une pensée politique qui donna naissance au groupe « Esprit » qui s’exprime dans la revue Esprit.


[1Le site des Compagnons de la Libération l’indiquait à Saint-Cernin, mais le dictionnaire de B. Beyern le plaçait à Lauzès. J’ai corrigé la fiche Wikipedia qui faisait part du doute


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?