FAURE Edgar (1908-1988)

Passy - 10ème division
vendredi 15 février 2008
par  Philippe Landru

Avocat de formation (il fut le plus jeune avocat de France), il rallia De Gaulle en 1942. Il fut après la guerre l’un des deux représentants de la France au tribunal de Nuremberg. A partir de 1949, il commence une carrière ministérielle qu’il mena durant toute la IVe République et au début de la Ve : il passa, durant cette époque, du radicalisme au gaullisme. On l’accusa souvent d’être un « caméléon » machiavélique.

Edgar Faure fut à deux reprises président du Conseil : en 1952 puis en 1955-56, où il mena la Tunisie à l’indépendance. Il réussit des missions difficiles, comme celle de réformer l’Université en juillet 1968.

Homme de lettres, auteurs de nombreux ouvrages (dont des romans policiers), il entra à l’Académie française en 1978.

Il fut inhumé auprès de son épouse, l’écrivaine Lucie Faure (1908-1977).


Retour au cimetière de Passy


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique