BOUFFÉMONT (95) : cimetière

mardi 9 juin 2020
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Au cimetière de Bouffémont reposent :

- Le guitariste Jean BONAL (+2004)

- Le baron Edouard-Jean EMPAIN (1937-2018), dit Wado, qui occupa la position d’actionnaire principal du groupe Schneider S.A., puis en 1972 devint président du nouveau groupe Empain-Schneider, position qu’il céda en 1981 à Didier Pineau-Valencienne. Il reste dans le grand public assez connu pour un fait-divers sordide : en janvier 1978, il fut enlevé à la sortie de son domicile parisien. Ses ravisseurs demandèrent une rançon de 80 millions de francs français (ramenée ensuite à 40 millions) et l’amputèrent de la première phalange de son auriculaire gauche pour faire pression sur la famille. Après plusieurs tentatives de libération, il fut relâché en mars près d’une station de métro. Il raconta qu’à son retour seul son labrador manifesta sa joie de le revoir. Sa famille, ses amis et ses collaborateurs l’avaient déjà enterré. Ses relations avec ceux-ci se dégradèrent complètement jusqu’à ce qu’il coupe les ponts et commence une nouvelle vie.

- Le journaliste d’investigation Pierre PÉAN (1938-2019), qui après 1968 travailla tout d’abord pour l’Agence France-Presse, puis pour les hebdomadaires L’Express et Le Nouvel Économiste. Il s’y fit connaître avec ses enquêtes fouillées au long cours, qu’il publiait à raison d’un livre tous les un ou deux ans depuis 1975. En 1979, il sortit dans Le Canard enchaîné sa première grande affaire, celle des diamants que l’empereur Bokassa de Centrafrique aurait offerts au président français Valéry Giscard d’Estaing. Son essai biographique sur Jacques Foccart, L’Homme de l’ombre (1990), lui a valu un procès, qu’il a gagné. Il réalisa son coup de maître en 1994 avec Une jeunesse française : François Mitterrand 1934-1947, qui fut le premier ouvrage qui étudia aussi précisément le parcours du futur président de la République pendant la Seconde Guerre mondiale.


Merci à Renzaccio pour les photos


Commentaires

Logo de cp
BOUFFÉMONT (95) : cimetière
jeudi 3 septembre 2020 à 16h45 - par  cp

Dans son livre posthume « Mémoires Impubliables », paru il y a quelques mois, Pierre Péan raconte que journaliste débutant, à l’AFP, ses patrons l’envoient de toute urgence à Bruxelles interviewer... Le Baron Empain ! Dont le groupe belge vient de rafler Schneider, au grand dépit du gouvernement français qui en avait fait la pièce maîtresse industrielle de son programme électronucléaire. Péan et Empain, aussi timides l’un que l’autre, sont un peu écrasés par leurs enjeux réciproques à chacun, paralysés d’être ainsi au devant de la scène dans cet imbroglio européen. Pendant 43 ans, ils ne se revoient pas, s’oublient, ne se rappellent plus du tout du contenu de leur échange. Et un jour, ils tombent l’un sur l’autre par hasard à Bouffémont, et se rendent compte qu’ils habitent à moins d’un kilomètre l’un de l’autre, depuis tout ce temps... En préfiguration d’un rapprochement maintenant définitif.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?