CASSEGRAIN Charles (1831-1902)

Cimetière de la Bouteillerie de Nantes (44)
vendredi 27 mars 2020
par  Philippe Landru

Ce charcutier exposa ses produits à l’exposition universelle de Paris en 1867 et se spécialisa l’année suivante dans les légumes et les salaisons. Le succès lui permit d’ouvrir rapidement trois nouvelles usines. L’entreprise devint Cassegrain Père et Fils en 1898, puis Cassegrain et Cie à la mort de Charles Cassegrain en 1902. Son fils Léopold, qui s’associa avec son père dans l’entreprise puis en prit la direction à la mort de son père, fut maire de Nantes : il repose au cimetière Miséricorde.

On ne sait pas si le harnachement qui enserre la tombe est destiné à une prochaine rénovation ou si c’est le dernier acte avant écroulement. L’identité de Charles Cassegrain y est devenue quasiment illisible.


Commentaires

Navigation