Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 30 décembre 2014
par  Philippe Landru

Mais où sont-ils inhumés ?

Si vous avez la moindre information (lieu d’inhumation, de crémation, de dispersion des cendres...), vous seriez aimable de me la communiquer soit par réponse à cet article, soit par mon mail : philandru@aol.com
personnalités politiques, judiciaires et militaires
Joelle AUBRON (+2006), membre (...)

En réponse à...

Logo de Pincettes
mercredi 20 septembre 2017 à 08h20 - par  Pincettes

Mes félicitations le Visiteur ! il s’agit bien de Jean-Baptiste Gault (1595-1643), vénérable fêté par l’église le 23 mai. Evêque de Marseille de 1640 à 1643. Il mourut d’une maladie contractée lors de ses visites de charité.
Et c’est bien l’église Saint-Théodore, située rue des dominicaines dans le 1er arrondissement. 3 plaques commémoratives y évoquent monseigneur Gault ; la dernière au sol, porte les mots « Hic, quiescerent ossa ven. Joa. Bapt. Gault translatio 23 maii 2000. Ep. Massil ». Cette église était exceptionnellement ouverte au public, à l’occasion des journées du patrimoine.

Petit détail qui n’a rien à voir : sur la plaque dédiée aux morts pour la France de la guerre 14/18, on peut remarquer le nom de l’athlète marseillais Jean Bouin.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite