AIZECQ (16) : cimetière

Visité en juillet 2019
dimanche 4 août 2019
par  Philippe Landru

Aizecq est une commune associée à Nanteuil-en-Vallée, dans le département de la Charente, autant dire un petit hameau avec le cimetière à l’avenant.

C’est ici, où il avait l’habitude de passer ses vacances depuis 60 ans, que repose Jean BERNARD (1907-2006), membre de l’Académie française, membre et ancien président de l’Académie des sciences et membre de l’Académie de médecine. Spécialiste d’hématologie et de cancérologie, chef de service à l’hôpital Saint-Louis à Paris en 1957, professeur de clinique des maladies du sang et directeur de l’Institut de recherche sur les leucémies et les maladies du sang en 1961, il devint en 1983 le premier président du Comité consultatif national d’éthique des sciences de la vie et de la santé.

Il repose dans le caveau de sa belle-famille auprès de son épouse, de son beau-père Adolphe PICHON (1876-1959), qui fut un haut-fonctionnaire, chef de cabinet de plusieurs ministères, ainsi que secrétaire général civil de la présidence de la République (1913-1920), et de l’épouse de ce dernier, Marguerite PICHON- LANDRY (1877-1972), qui s’engagea dans de multiples mouvements féministes et fut présidente du Conseil national des femmes françaises de 1932 à 1952.

Dans ce même petit enclos se trouve une tombe plus ancienne : celle des parents de Pierre Aumaître (1837-1866), prêtre membre de la Société des Missions Étrangères de Paris, qui partit évangéliser la Corée et mourut décapité. Il fut béatifié par Paul VI en 1968, et canonisé par Jean-Paul II en 1984. Si ses restes ont été recueillis et inhumés dans la cathédrale de Séoul, il était originaire de ce hameau et le tombeau de ses parents s’y trouve toujours.

La fréquence des tombes tabulaires nous rappelle que nous sommes dans le Sud-Ouest. Il existe ici un petit patrimoine funéraire fragile, témoignage de tailleurs de pierres anciens, qu’il serait judicieux de conserver précieusement.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?