VIGNEUX-SUR-SEINE (91) : cimetière

Visité en octobre 2017
vendredi 11 janvier 2019
par  Philippe Landru

Dans le triste et monotone cimetière de Vigneux repose Charlotte DELBO (1913-1985).

Adhérente en 1932 aux Jeunesses communistes, elle devint l’assistante de Louis Jouvet au théâtre de l’Athénée. Elle partit avec la troupe en mai 1941 pour une tournée en Amérique latine sous l’égide du gouvernement de Vichy. Entré dans la Résistance, elle fit partie du « groupe Politzer », en charge de la publication des Lettres françaises dont Jacques Decour était rédacteur en chef. Georges Politzer, le philosophe communiste qui avait donné son nom à ce groupe, fut fusillé en mai. Charlotte et son mari furent arrêtés en mars 1942 par la police française qui les livra à la gestapo. Lui fut fusillé au fort du Mont-Valérien.

D’abord incarcérée à la prison de la Santé, à Paris, puis transférée au fort de Romainville pendant un an, elle est passée par Compiègne pour être immédiatement déportée ensuite à Auschwitz. Elle est l’une des 49 femmes rescapées. Envoyée à Ravensbrück parmi un petit groupe de huit, en 1944. Libérée par la Croix-Rouge le 23 avril 1945, elle fut rapatriée en France en passant par la Suède.

Après la guerre, elle travailla de nouveau avec Louis Jouvet de 1945 à 1947, puis pour l’ONU puis, à partir de 1961, au CNRS, avec le philosophe Henri Lefebvre.

Durant la Guerre d’Algérie, elle se situa clairement dans l’opposition à la guerre, la dénonciation de la torture et le soutien aux insoumis et « porteurs de valises » du réseau Jeanson. Elle publia une série de correspondances sur ce thème dans « Les Belles lettres » (1961).

Elle écrit une œuvre faite de récits, de pièces de théâtre et de poèmes, essentiellement autour de la déportation. Ses livres figurent parmi les plus forts sur ce sujet. Son livre le plus important Auschwitz et après est publié en trois tomes à partir de 1965.

Elle repose auprès de des parents.


Merci à cp pour la photo Delbo
Source : Babelio


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?