MAURON (56) : cimetière

visité en juillet 2018
jeudi 5 juillet 2018
par  Philippe Landru


Dans le cimetière de Mauron, que rien d’autre ne semble particulièrement signaler, repose le dramaturge Romain WEINGARTEN (1926-2006). Fortement influencé par Le Théâtre et son double d’Antonin Artaud, il se consacra à l’écriture de sa première pièce, intitulée Akara. Romain Weingarten réfutait l’étiquette de « théâtre de l’absurde » parfois attachée à son œuvre. Il se réclamait plutôt d’une filiation avec les surréalistes et Roger Vitrac, s’attachant à l’invention d’un théâtre qualifié de poétique. Avec sa pièce Akara, montée en 1948 à Paris, il fut le précurseur français du « Théâtre Moderne » des années 1950, avant Ionesco et Beckett. Cette pièce fit scandale, personne n’y comprit rien mis à part Beckett qui en traduisit un épisode en anglais. L’auteur revint ensuite sur le devant de la scène avec sa pièce L’Été qui connut, en 1966, un vif succès. La pièce resta plusieurs années à l’affiche à Paris au Théâtre de Poche, et fut traduite dans de nombreuses langues.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?