SELONGEY (21) : cimetière

visité en août 2017
mardi 23 janvier 2018
par  Philippe Landru

Il existe plusieurs tombes de la famille Lescure au cimetière de Selongey.

A l’origine, un Auvergnat du Cantal, Antoine LESCURE (1807-1863) qui, après avoir sillonné les routes de France, s’installa à Selongey où il créa un atelier de ferblanterie repris ensuite par son fils. La tombe du patriarche est toujours là, malgré une identité de moins en moins visible, usure du temps.

C’est cependant son arrière-petit-fils qui donna à l’entreprise familiale un renom mondial : en 1944, Frédéric LESCURE (1904-1993) lui donna le nom de SEB (Société d’emboutissage de Bourgogne), qui devint une SA en 1952. En 1953, ce fut le lancement révolutionnaire de la fameuse cocotte-minute, qui envahit progressivement toutes les demeures. L’entreprise devint une multinationale en absorbant les uns après les autres ces concurrents (Calor, Tefal, Moulinex...), devenant ainsi un géant mondial de l’électroménager. Maire de Selongey, il fut également président du Conseil régional de Bourgogne (1983 à 1985).

Il repose dans la partie haute du cimetière, sous le vieux calvaire.

Le cimetière contient d’autres tombes des familles notables de Selongey (Pissere, Bernot, Robin...), liées aux Lescure généalogiquement.

Au fond du cimetière, correspondant pourtant à la partie la plus contemporaine, une tombe ancienne tranche : celle de Théophile Collin, donateur du cimetière en 1890.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?