ANDILLAC (81) : cimetière

dimanche 26 novembre 2017
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive.

Dans le cimetière d’Andillac reposent un frère et une sœur : Maurice (1810-1839) et Eugénie (1805-1848) de GUÉRIN.

Lui fut poète : ami de Jules Barbey d’Aurevilly, il fut l’auteur du Centaure, de la Bacchante qui se situent dans l’histoire littéraire à la charnière du romantisme religieux de Chateaubriand et de la « modernité poétique » de Baudelaire et Mallarmé. Son journal, Le Cahier Vert traduit notamment ses interrogations sur sa destinée d’homme et d’écrivain. On sait très peu de choses sur sa courte vie. L’hommage posthume qui lui fut rendu par des auteurs tels que Remy de Gourmont, George Sand et Sainte-Beuve atteste la qualité d’une œuvre méconnue, mais qui n’en fut pas moins célébrée pour son romantisme exalté. Marguerite Yourcenar le plaçait dans son panthéon poétique personnel.

Fort dévote, sa sœur dont il était très proche, écrivit à son intention un Journal qui constitue, avec sa correspondance, un document témoignant de la mentalité et de la vie tarnaises au XIXe siècle.

Leur tombe est ornée d’un médaillon par Gabriel Pech.


Merci à Daniel Carudel pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?