REPPE (90) : cimetière

visité en août 2017
lundi 9 octobre 2017
par  Philippe Landru

Un petit cimetière, quelques angelots et statues témoignant en son temps de la présence d’un artiste local...

Le cimetière de Reppe est vite visité.

Un casque Adrian sur une tombe qu’on s’attendrait à trouver plus ancienne marque la dernière demeure de la personnalité du lieu : Pierre SELLIER (1892-1949).

Le hasard en a fait un personnage historique : il est connu pour avoir été le soldat qui sonna au clairon le premier cessez-le-feu, le 7 novembre 1918, à La Capelle (Aisne),

JPEG - 27.7 ko
Le fameux clairon...

lors de l’arrivée des plénipotentiaires allemands pour l’armistice du 11 novembre 1918, signé à Rethondes ! Il devint dès lors le « clairon de l’armistice ». Malgré la proposition des Américains de lui racheter son clairon, il préféra en faire don aux musée des Invalides. Un collège porte son nom à La Capelle.

Démobilisé, il retourna à Beaucourt, son village natal, et travailla chez Japy, puis chez Peugeot, à Sochaux.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?