PONTIVY (56) : cimetière

visité en juin 2017
jeudi 6 juillet 2017
par  Philippe Landru

Dans un site quelconque (pas de relief, peu d’arbres), le cimetière de Pontivy possède néanmoins quelques belles trouvailles qui combleront le taphophile curieux. La conservation de tombes anciennes, datant du début du XIXe siècle, est à mettre à l’actif du lieu.


Curiosités


- Les plaques les plus anciennes rappellent le nom de Napoléonville, que porta Pontivy sous les deux empires.

- Le cimetière à la particularité d’abriter, encastrée dans son mur est, d’un menhir de 4 mètres de haut. Des légendes circulent évidemment autour de ce mégalithe bien plus ancien que l’enclos dans lequel il se trouve. Une croix, désormais cassée, le surmontait jadis. Au pied de ce menhir repose un conducteur de train mort en 1906 dont on pourrait croire que le mégalithe représente la stèle.

- Un thème funéraire à la fois classique et rare en France : le couple inséparable.

- Un buste de femme en bronze signé par le sculpteur Gaston Schweitzer sur la tombe Lemoigne.

- Un tombeau de famille sert de cénotaphe au corsaire Pierre-Marie Coulon, décédé à Valparaiso en 1869.

- Le cimetière abrite les tombes des grands-pères de Jean-Yves Lafesse (voir plus bas), d’Allan Stivell et d’Alain Resnais.


Célébrités : les incontournables...


Aucune


... mais aussi


- Le peintre de la Bretagne Pierre CADRE (1884-1972).

- Le peintre Narcisse CHAILLOU (1835-1916), ancien élève de Bonnat et de Corot, connu pour ses scènes de genre. Il exposa dans les salons parisiens, notamment au Salon de Paris et au Salon des artistes français. Ses fabuleuses scènes de la vie parisienne pendant la guerre de 1870 et du siège de la capitale à la même époque sont très connues, particulièrement Le dépeceur de rats. Sa femme repose au cimetière de Baud, où le couple vécut.

- Le peintre Henri DURINGER (1892-1980) qui fut, avec Charles Le Goffic, à l’origine de la Fédération Bretonne de Paris qui réunissait poètes, peintres ou écrivains de la région. Il fut un peintre de genre : représentation des pardons, fest-noz, travaux des champs, pêcheurs ou moissonneurs. Il repose sous une grande croix aux allures de calvaire.

- Marcel LAMBERT (1897-1982), maire de Pontivy de 1947 à 1971 et sénateur du département de 1959 à 1974. Il fut également le grand-père de l’humoriste Jean-Yves Lafesse (Lambert de son vrai nom), natif de la commune.

- L’archéologue autodidacte Jérôme LE BRIGAND (1846-1919) repose sous un dolmen orné d’un médaillon en bronze par Gaston Schweitzer.

- Le général de division Hubert QUINIVET (1836-1913), qui fit construire sur l’île d’Yeu le fort de Pierre-Levée (où fut interné le maréchal Pétain après la Seconde Guerre mondiale). Il participa également à la répression de la Commune de Paris.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?