ROYAN (17) : cimetière protestant

lundi 20 février 2017
par  Philippe Landru

Créé en 1773, il devint lieu d’inhumation obligatoire à partir de 1823 (interdiction faite à cette époque de la pratique commune en terre protestante d’être inhumé dans sa propriété). Le lieu subit de gros dégâts lors des bombardements de 1945 : le tiers des sépultures du cimetière fut touché, et les tombes éventrées.

Dans le cadre de la reconstruction de la ville de Royan, on envisagea de transférer le cimetière hors la ville. En 1949, le conseil municipal décida finalement de ne pas le déplacer et on décida que si aucune nouvelle concession ne pouvait désormais être accordées, les protestants qui y avaient des caveaux pourraient y enterrer leurs morts.

Les travaux de remise en état durèrent jusqu’en 1961.

Le cimetière regroupe sur une superficie de 4000 m2 454 concessions dont seuls 193 titulaires sont connus. 139 contribuent financièrement à l’entretien. 53 concessions abandonnées ont été remises à l’association cultuelle. L’endroit est charmant, et les tombes anciennes, de factures différentes, rendent sa visite obligatoire pour les taphophiles.

Nous sommes à Royan : les tombes retrace un passé maritime avec la présence de capitaines de navires, maîtres au cabotage ou matelots péris en mer ou morts aux colonies.

Aucune célébrité nationale, même de « seconde catégorie », mais pas mal de nom qui parleront aux locaux, certains ayant donné leur nom à des voies de la ville.

On signalera ainsi des pasteurs (Paul et Samuel Besançon qui furent respectivement Pasteurs à St Georges de Didonne et à Royan, Jules Maffre, ancien Président du Consistoire de Royan), des maires de la ville (Paul Métadier, Alfred Barthe), des résistants (Madeleine Fouché), l’érudit local Pierre Jônain, des instituteurs des écoles protestantes...


Merci à Nicolas Badin pour les photos.


Commentaires

Logo de MENANTEAU
ROYAN (17) : cimetière protestant
jeudi 20 décembre 2018 à 19h04 - par  MENANTEAU

Bonjour,

J’aimerais me faire enterrer au cimetière protestant de Royan. Une arrière-arrière grand-mère y est enterrée mais son caveau est tout à refaire. Est-ce possible et à qui s’adresser pour accomplir les formalités nécessaires ?. Je vous remercie. Bien cordialement.

Site web : Sylvie MENANTEAU
Logo de Jacky LEFEVRE
ROYAN (17) : cimetière protestant
lundi 29 octobre 2018 à 10h11 - par  Jacky LEFEVRE

Pétition:publique :
Contre la disparition des cimetières privés et familiaux, parfois très anciens en France tel le nôtre du 16ème siècle , par déclassement administratif frauduleux en parcelles de bois fiscale ZA 111 dans un autre lieux, en douce, pour des intérêts immobiliers sous forme de spoliations des lots en périphérie, dans le cadre d’un remembrement ou nous étions « exclu », tel que celui de NIEULLE SUR SEUDRE 17600. Destruction des tombes et de notre caveau familial.
Utilisation des titres par nos voisins qui avaient été rejetés par l’administration fiscale , qui constituent des faux !!
Disparition et crevaison de plus de 300 arbres centenaires par la construction d’un bassin d’infiltration contraire à la distance prescrite légale de 35 ml, toujours en vigueur depuis 1793, ou il doit y avoir aucune construction.,
destruction des pierres tombales et des menhirs qui ont été utilisés pour la construction du bassin d’orage
Disparation de nos chemins privés qui en étaient les accessoires et du jardin de sépulture de plus de 1000 ans
Notre cimetière a été urbanisé commercialisé et bien sur remembré par la disparition du jardin de sépulture.
Nous sommes à votre disposition pour toutes informations complémentaires
jacky LEFEVRE

Site web : Jacky LEFEVRE

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?