Barcelone : CIMETIÈRE DE MONTJUIC : LE PÈRE LACHAISE VERSION GAUDI

equinoxmagazine.fr - 01 novembre 2016
mardi 1er novembre 2016
par  Philippe Landru

Face au port commercial de Barcelone, le cimetière de Montjuic s’étale sur tout un flanc de la colline. Un lieu de repos qui reprend les styles modernistes de Gaudi et possède pas mal de similitudes avec le cimetière du Père Lachaise de Paris. Visite guidée.

On pourra également consulter mon article sur ce cimetière.

Inauguré à la fin du XIXe siècle pour soulager les cimetières du centre-ville, le cimetière de Montjuic est un endroit paisible, aux escaliers pavés et ruelles ombragées, face à la Méditerranée. Il possède de nombreuses tombes, mausolées et monuments funéraires au style moderniste, très proches des œuvres de Gaudi. On notera par ailleurs l’immense tombeau de la famille Battló.

Si le cimetière parisien abrite les dernières demeures de grands écrivains comme Marcel Proust, Montjuic est la résidence de l’écrivain poète catalan Jacint Verdaguer. Celui qui était à l’origine un prêtre exorciste a écrit entre autres l’Atlantide (1877, poème en dix chants sur les péripéties d’Héraclès en Ibérie), Idylles et chants mystiques (1879), Montserrat (1889), Ode à Barcelone (1883), Canigó (1886, après un voyage au Pic du Canigou). Sa tombe est un monument original en forme de pierre. Le lieu reste l’endroit de pèlerinage de tous les amoureux de la littérature catalane.

JPEG - 74.2 ko
Tombe du poète Jacint Verdaguer i Santaló

Le cimetière parisien est aussi connu pour attirer les visiteurs passionnés de mysticisme et ésotérisme. La tombe de Jim Morisson explique ce phènomène, mais aussi et surtout la sépulture d’Allan Kardec, le pionnier du spiritisme moderne. Montjuic n’est pas en reste, abritant les restes de Jose-Maria Fernandez Colavida, qui fut le traducteur des œuvres de Kardec en Espagne.

Le Fossar de la Pedrera

A l’extrémité du cimetière se trouve le « Fossar de la Pedrera ». Originellement c’était la fosse commune où étaient abandonnés les corps des défunts les plus pauvres. Pendant la guerre civile, le lieu est devenu la fosse commune des victimes de l’armée franquiste. Avec le rétablissement de la démocratie, il s’est transformé en un endroit de souvenir mémoriel inauguré en 1985. On y retrouve un hommage aux victimes du nazisme, du franquisme ainsi qu’un mausolée honorant Lluis Companys, le président de la Catalogne fusillé par l’armée franquiste.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?