SAINT-AMAND-LES-EAUX (59) : cimetière central

dimanche 11 décembre 2016
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

A l’entrée du cimetière central de Saint-Amand se trouve la sépulture d’une femme peu connue en dehors de la région, mais dont le nom ici résonne : il est vrai qu’il fut donné à des des rues, des places ou des écoles.

Louise de BETTIGNIES (1880-1918), née dans une grande famille désargentée du Nord de la France, catholique fervente et mystique, cultivée et polyglotte, devint une héroïne de la Grande Guerre. En 1914, révoltée par l’invasion allemande de la Belgique et de sa ville de Lille, elle s’engagea au sein de l’Intelligence Service dont elle devient agent secret sous le pseudonyme d’Alice Dubois. Elle fut chargée d’organiser un réseau d’évasion et de renseignements militaires, le réseau Ramble. Arrêtée par les Allemands en octobre 1915, jugée et condamnée à mort, la jeune femme fut enfermée dans la sinistre forteresse de Siegburg où elle prit la tête de la rébellion des prisonnières. Punie de cachot, elle mourut faute de soins.

Les Allemands l’enterrèrent à la hâte, dans le Westfriedhof de Cologne, sous une simple croix. Sa dépouille fut rapatriée en 1920 dans le caveau familial.

La croix de bois qui était sur sa tombe en Allemagne est désormais exposée depuis 1994 en la Basilique Notre-Dame de Lorette.


Merci à Simon Tiron pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?