FLETCHING (Royaume-Uni) : Ste Mary & St Andrew church

visité en juillet 2016
dimanche 17 juillet 2016
par  Philippe Landru

Ce n’est pas dans le petit cimetière, mais dans une chapelle de l’église paroissiale que l’on trouve la personnalité du lieu.

L’historien Edward GIBBON (1737-1794) est principalement connu pour avoir été l’auteur d’une oeuvre monumentale, The History of the Decline and Fall of the Roman Empire, parue en 1776, qui retrace l’histoire de la Rome antique entre 180 et 453 et s’attache à déterminer les causes de sa décadence. Elle constitue encore un document de référence pour les historiens romains et byzantinistes, même si sa thèse centrale n’est plus retenue comme seule hypothèse dans l’étude de la chute de l’Empire Romain. Au delà du cas de Rome, son étude minutieuse des éléments de fragmentation de l’empire en fit une source d’inspiration pour tous les concepteurs de sagas de science fiction, de Asimov à Frank Herbert en passant par Lucas.

Il repose dans le tombeau familial de la famille Sheffield (il était l’ami de John Holroyd, premier comte de Sheffield, député britannique également inhumé dans ce mausolée).
On y accède par l’intérieur de l’église : une chapelle latérale s’ouvre sur un mur aveugle couvert d’inscriptions sur les nombreux membres de la famille Sheffield inhumés. Celle de Gibbon, en latin, est au centre.

On peut a priori pénétrer dans le mausolée par une porte à l’extérieur de l’église.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?