BASLY Emile (1854-1928)

Cimetière de Lens-Est de Salaumines (62)
lundi 22 février 2016
par  Philippe Landru

JPEG - 7.4 ko Orphelin issu d’une famille modeste, galibot (jeune mineur) révolté par la condition ouvrière de l’époque, il fut renvoyé lors d’une grève en 1880 dans les mines d’Anzin et ouvrit un café qui devint le lieu de réunion des mineurs contestataires.

Il devint secrétaire du syndicat des mineurs d’Anzin à sa création en 1882, à une époque où le syndicalisme n’était pas encadré par la loi. Il s’illustra pendant la grande grève des mineurs d’Anzin de 1884 et fut surnommé « le Mineur indomptable ». Souhaitant agir au niveau politique national, il fut élu député de Paris de 1885 à 1889, puis député du Pas-de- JPEG - 29.2 ko Calais sans discontinuer de 1891 à sa mort en 1928, représentant la circonscription de Lens-Liévin. Il fut en outre maire de Lens de 1900 à sa mort. En 1906, il fut à la Chambre des députés la voix des mineurs traumatisés par la catastrophe de Courrières.

Émile Zola, en repérage pour un roman sur la mine, le rencontra à cette occasion et s’inspira de lui pour créer le personnage d’Étienne Lantier dans Germinal.

Il fut inhumé dans la sépulture des maires qu’il avait lui-même fait bâtir au cimetière de Lens-Est et dont il semble être l’unique occupant. JPEG - 39.4 ko JPEG - 39 ko


Commentaires