VILLENEUVE-SUR-LOT (47) : cimetière Saint-Etienne

Visité en juillet 2015
mercredi 23 septembre 2015
par  Philippe Landru

Villeneuve-sur-Lot compte dix cimetières : le cimetière Saint-Etienne est l’un des deux plus anciens de la ville, mais il offre néanmoins peu d’intérêt : des allées parallèles sur une surface plane, une statuaire réduite à peu de choses....

Restent quelques personnalités qui justifieront le déplacement.


Curiosités


- à Sainte-Livrade, commune voisine, se trouve le CAFI, Camps d’Accueil des Français d’Indochine, ouvert dans les années 50 dans des locaux militaires reconvertis, et toujours en fonctionnement. En ce lieu arrivèrent, durant la guerre d’Indochine puis bien des années après, un très grand nombre de ses rapatriés fuyant le régime communiste. De ce fait, les cimetières de la région, et en particulier celui-là, abritent un nombre important de tombes vietnamiennes. Parmi celles-ci, on notera la présence de la princesse annamite Nguyễn Phước Xuân Tư (1886-1988) , petite-fille de l’empereur Minh-Mang qui régna de 1820 à 1841 sur l’Annam, l’une des cinq composantes de l’Indochine avec le Laos, le Cambodge, la Cochinchine et le Tonkin. La dynastie des Nguyễn Phước régna jusqu’à la mise en place par la République française de l’empereur Bao Daï. Elle épousa un officier français avec lequel elle eut un fils, et mourut à 102 ans ! Sa pierre tombale refaite était autrefois décorée de céramique jaune, couleur du deuil pour les bouddhistes, et également couleur de la famille impériale du Vietnam.


Célébrités : les incontournables...


- Georges LEYGUES


... mais aussi


- Sabine SICAUD (1913-1928), qui présenta dès l’enfance des dons littéraires rares. A 11 ans, elle fut l’une des lauréates du « Jasmin d’argent » et elle remporta à 12 ans le premier prix aux Jeux Floraux. A 13 ans, elle publia ses Poèmes d’enfant, sous l’égide de la comtesse de Noailles, qui célébraient le bonheur de l’enfance, la joie de vivre et la nature.
Sabine mourut à 15 ans d’une gangrène des os, après un an d’horribles souffrances. On ne découvrit le martyre de l’adolescente que par ses Poésies posthumes, en 1958, qui sont des cris de souffrance à l’approche de la mort. Le caveau de famille se trouve à l’entrée (gauche) du cimetière.


Commentaires

Logo de cp
VILLENEUVE-SUR-LOT (47) : cimetière Saint-Etienne
samedi 30 novembre 2019 à 23h51 - par  cp

Pas grand chose à se mettre sous la dent mais depuis 2016, et la sortie du film d’Anne Fontaine « Les Innocentes » relatant un épisode tragique et glauque de la guerre, présence son héroïne Madeleine Pauliac (1912-1946) qui repose dans Chapelle funéraire de la famille Hautesserre-Dizel-Pauliac, un monument inscrit à l’inventaire général du patrimoine culturel.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?