PORT-LOUIS (56) : cimetière

Visité en juin 2015
vendredi 3 juillet 2015
par  Philippe Landru

Le cimetière de Port-Louis, dans le Morbihan, offre une vue plongeante sur la mer, témoignage breton des cimetières marins.


Curiosités


- Comme dans la plupart des cimetières des villes littorales bretonnes, le lieu résonne des nombreux naufrages, mais également des activités d’une ville tournée vers la mer. On peut également signaler, à l’instar de tous les sites portuaires, la présence de nombreux ingénieurs.

- Ce cimetière servit en 2014 de lieu de tournage du film Le combat ordinaire, dirigée par le réalisateur Laurent Tuel, avec Nicolas Duvauchelle.

- La statuaire ici se limite à deux témoignages :

  • La statue en priant d’un prêtre de la paroisse (Le Veux).
  • Un bas-relief en marbre, signé Georges Petit (tombe Thepault).

On signalera également la présence d’une croix bretonne contemporaine très ouvragée.


Célébrités : les incontournables...


Aucun


... mais aussi


- L’océaniste Jean-Etienne MARTIN-ALLANIC (1886-1968), auteur d’un ouvrage sur Bougainville.

- Le Compagnon de la Libération Henri BOURGEOIS (1900-1948) : capitaine de l’infanterie coloniale au Tchad à la déclaration de la guerre, il rallia la France libre au moment du ralliement du territoire le 26 août 1940. Il fut nommé commandant militaire du Gabon avec pour mission de réorganiser les troupes. Il servit au Moyen-Orient, prit part à la campagne de Libye, puis participa à la campagne de Tunisie. Parachuté dans les Vosges en 1944, il organisa les maquis de la région. Il servit ensuite en Indochine, où il tomba malade. Il fut inhumé dans son village natal de Port-Louis.

- Le peintre expressionniste DAUCHO (Fernand Dauchot : 1898-1982), qui peignit essentiellement la Bretagne. Venu de Paris, il fréquenta les artistes de Pont-Aven.

- Le Compagnon de la Libération René GERVAIS (1908-1997), officier de l’Air qui entra au Service de Renseignements de l’Armée de l’Air. Il assura la réception du matériel radio à répartir sur toute la France, et mena un grand nombre de missions dans la France occupée.

- Le biologiste et bactériologiste Georges GIRARD (1888-1985), qui travailla à l’Institut Pasteur et fit avancer substantiellement les recherches sur le traitement de la peste.

- Joseph LESTROHAN (1749-1810) : avocat au parlement puis Notaire royal à Port-Louis, il fut en 1789 député suppléant du Tiers aux Etats Généraux. En 1793, il créa la première compagnie de pompiers de Port-Louis avec 12 hommes, et en fut le premier capitaine.

- Le vice-amiral Pierre-Jean RONARC’H (1892-1960), qui eut sous ses ordres les Forces Françaises en Méditerranée à la fin de la guerre et qui fut Commandant de la Marine française en Algérie à partir de 1947. En tant que commandant, son principal exploit fut de parvenir à sauver en 1940 le cuirassé Jean Bart dont la construction s’achevait (les Allemands n’arrivèrent à Saint-Nazaire que quelques heures seulement après le départ du bâtiment). Il parvint à Casablanca au Maroc le 22 juin 1940 et il y resta jusqu’à l’arrivée des Américains qui le mirent hors de combat après avoir subi ses salves.

- Yvonne STÉPHAN (1904-1981) : maire de la commune, elle devint la suppléante du député Christian Bonnet. En 1972, Bonnet étant nommé secrétaire d’État, Yvonne Stéphan devint député et siègea au parlement jusqu’en 1978.

- Le sculpteur Fernand THEVENOT (1900-1982).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?