ÎLE-AUX-MOINES (l’) (56) : cimetière marin

visité en juin 2014
mercredi 9 juillet 2014
par  Philippe Landru

Le cimetière du bourg de l’Île aux moines (à la fois île et commune) se trouve a proximité de l’église dédiée à Saint-Michel Archange. Ses tombes parlent évidemment de l’île et des vocations des hommes qui y vécurent : nombreuses sont les tombes de capitaines aux longs-cours...

Il ne faut pas aller bien loin pour trouver la mer, omniprésente dans le paysage. Le cimetière domine la plage de Port-Miquel.

Pour ceux qui n’ont pas oublié -ils sont nombreux-, un petit frisson à l’évocation du cimetière de l’endroit où fut tournée L’Île aux Trente cercueils ! On y cherchera cependant sans doute en vain quatre tombes de quatre femmes en croix !


Curiosités


- Le seul médaillon en bronze du cimetière, signé Félix Ferioli (Charles Cockenpot).

- La jolie stèle d’un aviateur mort en 1916, signée Boisson (Pascal le Diabat).

- La tombe de deux aviateurs britanniques dont l’engin s’écrasa près de l’île d’Irus durant la Seconde Guerre mondiale.


Célébrités : les incontournables...


Aucune célébrité ici.

Corrigeons une erreur qui revient souvent : la comédienne Denise Grey ne repose pas en ce lieu, mais dans le cimetière d’Arradon, en face de l’île, mais sur le continent.


... mais aussi


- La religieuse Suzanne FOCCART (1871-1925), auteure d’une brochure publiée en 1910 et répandue à profusion sur Marie enfant, la santissima bambina. Elle était la tante de Jacques Foccart, mais une tradition tenace en fait sa mère.

- La peintre Gabrielle GRUYER HERBEMONT (1875-1973).

- Les tombeaux de la famille GUILLO du BODAN : originaires de Vannes, cette famille a fourni une lignée de maires de Vannes et de députés du Morbihan, enrichis au XVIIIe siècle par le négoce. Ils étaient devenus copropriétaires du manoir de Guéric en 1711 et faisaient donc de fréquents séjours dans l’île. Les tombeaux sont ceux de Joseph Guillo Du Bodan (mort en 1755), maire de Vannes de 1747 à 1755 ; son fils Jean-Vincent (1726-1795) qui lui succéda à la mairie de 1755 à 1761 ; son petit-fils Barthélemy-Ange Guillo Du Bodan (1753-1842), maire de Vannes en 1790-1791 et député suppléant à la Législative et, enfin, son arrière-petit-fils, François-Marie Guillo Du Bodan (1794-1872), député en 1848-1849 puis président du conseil général sous le second Empire et son arrière-arrière petit-fils, Charles Du Bodan (1827-1897), député de 1873 jusqu’à sa mort.

- Le peintre JORDIC (Georges Pignon : 1876-1915), qui fut tué sur le Front.

- Le journaliste et écrivain Louis MARTIN-CHAUFFIER (1894-1980).


Commentaires

Logo de cp
ÎLE-AUX-MOINES (l’) (56) : cimetière marin
mercredi 9 juillet 2014 à 16h14 - par  cp

Dans sa magistrale biographie de Jacques Foccart, Pierre Péan consacre de longues pages à la généalogie du personnage, et s’est avec fascination que tout cela nous fait remonter à l’énigme de Gaspard Hauser ainsi qu’à la filiation avec les Grimaldi (Foccart recevait chez lui les potentats africains à la « Villa Charlotte », sise à Luzarches…), et il est avéré que Suzanne, « Mère supérieure » combative (Dans le contexte de la séparation de l’église et de l’état de 1905) fût souvent visitée de 1910 à 1912 par un prêtre de choc du nom de Grangereau, lequel était chauve et présentait un crâne oblong… Il l’aida à déménager son carmel.

Foccart est né en Mayenne le 31 août 1912 et est reparti avec ses parents officiels en Guadeloupe, alors venus spécialement pour l’accouchement en métropole, ce qui fait que l’on suppose que ce regroupement avait pour but de permettre à ce couple sans enfant de récupérer celui de la sœur Suzanne, en fâcheuse (Ou avantageuse) posture ! Le curé Grangereau fût le seul prêtre à visiter Suzanne à l’île aux Moines, jusqu’à sa mort à elle. Leur relation connaissant toute de même quelques éclipses, ils avaient leur petit caractère.

(Dans le genre naissance obscure, celle de Jacques Chirac devra p’têt attendre sa mort pour que quelques éléments troublants refassent surface… )

Logo de cp
mercredi 9 juillet 2014 à 16h15 - par  cp

Foccart est né en Mayenne le 31 août 1913

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?