SAINT-JEAN-LE-THOMAS (50) : cimetière

visité en janvier 2013
lundi 11 février 2013
par  Philippe Landru

C’est autour de la très vieilles église de Saint-Jean (en partie pré-romane, comme l’attestent les fresques intérieures et les moellons de granit du mur extérieur) que se trouve le petit cimetière.

A quelques encablures de Tombelaine, de cette baie du Mont-Saint-Michel si photogénique, c’est un lieu calme et charmant. Quelques tombes nous attireront ici.


Curiosités


- Contre le mur de l’église figure une pierre tombale ancienne portant blasons et armoiries.

- Une très jolie pierre tombale anonyme sur laquelle sont gravées des mouettes au dessus du Mont-Saint-Michel.

- Sur la tombe de l’ancien maire Charles Kula, tout un programme : « Dieu - Patrie - Famille - Travail » !

- Le magnifique if qui se trouvait devant l’entrée de l’église étant mort, il fut malheureusement abattu.


Célébrités : les incontournables...


Aucune. Néanmoins, une plaque sur le mur de l’église rappelle le souvenir du comédien et chanteur Jean-Claude Pascal, dont les cendres furent dispersées dans la baie.


... mais aussi


Dans cette petite commune qui attira de nombreux artistes, deux artistes nous attendent :

- L’affichiste Jacques AURIAC (1922-2003), l’un des plus connus du siècle, avec Savignac. C’est lui, notamment, qui réalisa au tournant des années 80 et 90, les très belles affiches vantant les charmes du Mont Saint-Michel, et du Cotentin en général, pour le compte de l’Office départemental de tourisme de la Manche. Il fut aussi le créateur des célèbrissimes affiches pour les chaussures Bally. Parmi ses oeuvres les plus connues, on mentionnera également le Loto et les Gitanes.

- Le peintre Emile LEMARIE des LANDELLES (1847-1903) : ancien élève de Gérôme, il travailla un temps à Pont-Aven et exposa chaque année de 1879 à 1892 au Salon des Artistes Français. C’est en 1892 qu’il se fixa à Saint-Jean. Paysagiste, son oeuvre se compose essentiellement de vues de Bretagne et de Normandie. Il se fit également sculpteur pour réaliser son propre tombeau, érigé devant le porche de l’église de Saint Jean ; une oeuvre imposante sur laquelle figurent pleureuses, palette et pinceaux.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?