UZÈS (30) : cimetière protestant

dimanche 16 décembre 2012
par  Philippe Landru

Le cimetière protestant d’Uzès a été médiatisée il y a deux ans quand certains se sont émus du risque de voir disparaître trois tombes signalant la présence ancienne de la famille Gide dans la commune.

C’est effectivement ici que se trouve, en particulier, la tombe de Tancrède Gide (1800-1867), grand-père d’André, et son épouse Clémence. Il fut, comme le proclame son épitaphe, juge et président du tribunal civil d’Uzès durant 29 ans. Il fut en outre le père de Charles (1847-1932), théoricien de l’économie sociale et président du mouvement du christianisme social, qui repose au cimetière protestant de Nîmes. Près de Tancrède repose sa soeur Elisabeth (1795-1857) et un cousin. Pour plus d’informations, on pourra consulter cette dépêche.

La célébrité du lieu est d’un tout autre ordre : il s’agit du comédien René SIMON (1898-1971), dont tous les apprentis de ce métier connaissent le nom.

Engagé à la Comédie-Française, il abandonna volontairement deux ans plus tard sa carrière pour suivre sa véritable vocation : la pédagogie dramatique, sacrifiant « sa propre gloire à celle des autres », suivant la formule de son ami Marcel Pagnol. En 1937, il fut nommé professeur au Conservatoire, où il enseigna jusqu’à sa retraite, en 1968. Situé initialement 36 boulevard des Invalides dans le 7e arrondissement de Paris (et aujourd’hui 14 rue de la Vacquerie dans le 11e), le cours Simon a formé plusieurs générations d’acteurs depuis 1925.


Merci à Bernadette Bessodes pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?