CHELTON Tsilla (1919-2012)

Père Lachaise - 90ème division
samedi 17 novembre 2012
par  Philippe Landru

Née à Jérusalem de parents français d’origine juive, elle perdit sa mère à l’âge de six ans et suivit son père à Anvers. Durant la guerre, elle quitta la Belgique pour la Suisse. Elle s’installa à Paris à la Libération, suivit les cours du mime Marcel Marceau et monta pour la première fois sur les planches dans une pièce de Roger Blin. En 1952, elle décrocha son premier grand rôle en créant Les Chaises, de Ionesco, qui précéda dix autres créations, notamment Le roi se meurt et Délire à deux. Elle reçut le Molière de la comédienne en 1994 pour Les Chaises.

Elle joua aussi bien des œuvres contemporaines, de Tardieu, d’Audiberti, que les grands classiques, Molière ou Shakespeare. Elle fut aussi la première femme en France à jouer Brecht, avec Michel Serraut, Michel Piccoli et Laurent Terzieff. Comédienne réputée, elle devint professeur d’art dramatique en 1964 et forma des élèves qui devinrent célèbres comme Michel Blanc, Thierry Lhermite ou Gérard Jugnot. Elle fut l’épouse du décorateur Jacques Noël.

Elle fit de timides apparitions au cinéma à la même époque, notamment pour Yves Robert (Alexandre le Bienheureux), mais elle dut attendre le rôle devenu culte de Tatie Danielle, film d’Etienne Chatilliez, pour devenir célèbre, à 71 ans.

Elle s’installa à Bruxelles où elle demeura jusqu’à sa mort. Incinérée en Belgique, ses cendres furent rapatriées pour être inhumées dans un caveautin du cimetière du Père-Lachaise.


Commentaires

Logo de Mme . DURAND-CHASSEAU  Claude
CHELTON Tsilla (1919-2012)
dimanche 1er octobre 2017 à 21h34 - par  Mme . DURAND-CHASSEAU Claude

Il y a un moment que je ne suis pas allée sur sa tombe, mais si effectivement elle perdure dans l’état, dans l’état ou elle figure sur Wikipédia, c’est franchement dommage. Ne peut-on pas faire une souscription auprès de ces anciens élèves. j’ai entendu dire (par sa femme de ménage de l’époque) qu’elle avait en son temps eu la gentillesse de leur faire des facilités pour les cours Ils auraient repeint (avec plus ou moins de sérieux) une partie de son appartement.
J’aimerai assez que vous me teniez au courant. je sais que pour faire une intervention sur une sépulture, il faut l’autorisation de ses ayants droits.

Logo de fil
CHELTON Tsilla (1918-2012)
vendredi 28 février 2014 à 20h31 - par  fil

Je reviends du pere lachaise et je suis déçu qu une telle comédienne n est pas de sépulture digne de ce nom. Si rien n est fais dans moins de cinq ans sa tombe aura disparu.

Logo de Christophe JACOB - Les Gens du Cinéma
CHELTON Tsilla (1918-2012)
vendredi 23 août 2013 à 15h26 - par  Christophe JACOB - Les Gens du Cinéma

Ben non, Roger, c’est bien dans « Les Sept Péchés capitaux de la guerre en omnibus » qu’elle a débuté !....

Logo de Christophe JACOB - Les Gens du Cinéma
CHELTON Tsilla (1918-2012)
vendredi 23 août 2013 à 13h55 - par  Christophe JACOB - Les Gens du Cinéma

Tsilla CHELTON ne jouait pas dans « La Guerre des boutons ». L’erreur, fréquente, vient du fait qu’elle fut de la distribution de « Bébert et l’Omnibus » du même réalisateur, mais surtout avec le même Martin LARTIGUE, qu’Yves ROBERT engagea (pour surfer sur le succès de « La Guerre des boutons », et duquel certains esprits obtus veulent voir en « Bébert et l’Omnibus » une séquelle tardive)... donc point de début ciné de Madame CHELTON dans « La Guerre.... », mais bien des débuts relativement tardifs (dans sa 43ème année) dans l’un des sketches des « Sept Péchés capitaux » en 1961.... Il en est de cette erreur, comme il est de bon ton de vouloir absolument trouver Guillaume DEPARDIEU enfant dans le « Jean de Florette » de Claude BERRI....
@ Roger ROUSSELET de Colombes : je vous vois souvent citer IMDB en exemple ; force est de reconnaître qu’IMDB est plutôt remarquable concernant le cinéma anglo-saxon, mais totalement « à la ramasse » concernant le cinéma et la télé hors Manche et Atlantique (ceci venant du fait d’une contribution qui souffre des mêmes limites que Wikipedia, malgré un collège de « sages » qui s’efforce de vérifier les infos fournies par les internautes !!!!).

Logo de Roger Rousselet de Colombes
vendredi 23 août 2013 à 14h42 - par  Roger Rousselet de Colombes

Tout à fait d’accord, mais n’est-ce pas dans « la guerre de l’autobus » ou « Bébert et les boutons » que T. Chelton a débuté au cinéma ?

Logo de Greg
CHELTON Tsilla (1918-2012)
mercredi 21 août 2013 à 10h53 - par  Greg

Dans la guerre des boutons ? Vous êtes sur ? Elle joue avec Petit Gibus dans « Bebert et l’omnibus », mais je ne me souviens pas d’elle dans la guerre des boutons.