LUNEL (34) : cimetière Saint-Gérard

jeudi 24 novembre 2011
par  Philippe Landru


Curiosités


Plusieurs personnalités attendent le taphophile au cimetière de Lunel

- Henri de BORNIER (1825-1901) : auteur dramatique, poète, romancier et critique théâtral français. Bibliothécaire à l’Arsenal, il fut critique dramatique de la Nouvelle Revue entre 1879 et 1887. C’est en 1893 qu’il fut élu membre de l’Académie française. Une seule de ses œuvres eut un véritable succès et lui apporta du jour au lendemain la célébrité. Il s’agit de La Fille de Roland, qui resta pendant trois mois à l’affiche de la Comédie-Française avec Sarah Bernhardt dans le rôle principal. De ce succès, il ne nous reste plus qu’un vers : Tout homme a deux pays, le sien et puis la France.

- Louis FEUILLADE (1873-1925) : ce cinéaste fut surtout connu pour être le premier à porter à l’écran le célèbre personnage de Fantômas, créé par Marcel Allain et Pierre Souvestre. Monté à Paris pour sa carrière de journaliste, il connut la misère et pour s’en prémunir vendit régulièrement ses scénarios à la Gaumont. Persévérant, il finit par obtenir le droit de les mettre lui- même en scène avant de devenir directeur artistique de la maison. Parallèlement, Louis Feuillade poursuivit sa propre production et ce jusqu’à sa mort. Au final, il laissa derrière lui près de 800 films : comédies, drames, épopées historiques, films policiers... Louis Feuillade est considéré comme le premier grand réalisateur français de film d’aventures, exploitant le format des serials, la même histoire courant sur plusieurs épisodes (à noter tout de même qu’à l’époque de ses débuts, un film ne dépassait que rarement les dix minutes). Sa série des Fantômas de 1913 est le premier chef-d’ oeuvre au cinéma de ce que la critique moderne, tant sur le plan littéraire que sur le plan cinématographique appellera le Réalisme fantastique. C’est Feuillade qui fut à l’origine, dans Les Vampires, de la création par la comédienne Musidora du personnage d’Irma Vep, l’égérie de la mystérieuses bande des « Vampires », séduisante et troublante incarnation des forces du mal. Bien que saluée par les surréalistes, l’oeuvre de Feuillade tomba dans l’oubli avant d’être réhabilité par Henri Langlois.

- Jean HUGO et sa descendance : voir l’article sur Victor Hugo et sa famille

- Joseph MÉNARD (1859-1911) : avocat, il défendit un collectif d’actionnaires lors du scandale de Panama. En 1901, il arbitra avec Viviani la grève des mineurs de Carmaux. Catholique militant, mais rallié à la République suite aux appels de Léon XIII, il devint en 1910 député du département de la Seine. Il épousa la sœur du général Charles Mangin.

- Le capitaine Charles MÉNARD (1861-1892), frère du précédent qui, parti de Grand-Bassam en 1890, fut tué au combat le 4 février 1892, avec la plupart des membres de sa mission, au cours d’une opération dans le Soudan occidental contre le village de Séguéla, situé dans l’actuelle Côte d’Ivoire, tenu par les rebelles du chef dioula Samory, alors en lutte contre la conquête coloniale française. Son nom a été donné à une rue du quinzième arrondissement de Paris. Ses cendres furent transférés dans ce cimetière en 1992, pour le centenaire de sa mort.


Merci à Bernadette Bessodes pour les photos


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?