Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 8 février 2008
par  Philippe Landru

cimetière de CHARONNE

Ce petit cimetière de 41 ares est vite parcouru. Il est connu pour être, avec celui de Saint-Pierre de Montmartre, l’un des rares enclos paroissiaux encore blotti contre son église. Pourtant, malgré son allure champêtre, il ressemble à tous les autres : les vieilles tombes ont toutes disparues au (...)

En réponse à...

samedi 8 août 2009 à 15h18

Bonjour. Hier, je suis allé me recueillir dans l’église, à Charonne, Saint-Germain. Et j’ai voulu aussi passer devant la tombe de Robert Brasillach. On peut estimer son oeuvre et être touché par exemple des mots qu’il écrivit le matin du 6 février 1945 sans être négationniste. Je pense surtout à ces quelques lignes intitulées « la mort en face », que nous a transmises Jacques Isorni, avec ses poèmes de Fresnes ( « ses chansons... elles n’ont,je le crains, d’autre mérite vrai que d’être le reflet d’un temps mal inspiré » et plusieurs autres écrits de prison.
cordialement, Dominique Baudry

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?