BÉNOUVILLE (de) Pierre (1914-2001)

Passy - 9ème division
samedi 14 mai 2011
par  Philippe Landru

Royaliste, catholique traditionaliste fidèle de Mgr Lefebvre, ancien camelot du roi, un temps proche de La Cagoule, il participa aux émeutes du 6 février 1934. Il rompit avec l’Action française à la fin 1938, car elle se déclarait favorable aux accords de Munich, alors que Bénouville, nationaliste intransigeant, y était hostile. Prisonnier en 1940, il s’évada. Maréchaliste dans un premier temps, il partit clandestinement pour l’Afrique du Nord, puis rejoignit la Résistance : il y fut l’ami de Frenay et de François Mitterrand. Lors de la création des Mouvements Unis de la Résistance (MUR), Bénouville devint membre de leur comité directeur. Son rôle dans l’arrestation de Jean Moulin, son rival dans la Résistance, n’est pas clair. Fait Compagnon de la Libération, le général de Bénouville s’engagea dès la fin de la guerre en politique aux côtés de De Gaulle. Membre du Conseil de Direction du RPF en 1949, député gaulliste d’Ille-et-Vilaine entre 1951 et 1956, et de 1958 à 1962, puis de Paris entre 1970 et 1993, c’est lui qui en 1988, un mois avant l’élection présidentielle, une rencontre entre Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen pour discuter de l’entre-deux tours. Pierre de Bénouville mena parallèlement une carrière dans le secteur privé. Il fut en particulier directeur de Jours de France de 1954 à 1967.

Il fut inhumé au cimetière de Passy dans un premier caveau...

... puis dans un second caveau, spécialement aménagé sur ses instructions, pour lui et ses deux fidèles amis, anciens de la 17ème section des Camelots du Roi :

- Michel de CAMARET (1915-1987), qui rejoignit la Résistance, en compagnie de Pierre de Bénouville. Il rejoignit Londres en 1942, où il est intégra les Forces aériennes françaises libres. Il fut lui aussi décoré de l’Ordre de la Libération. Il participa à la guerre d’Indochine puis mena une carrière diplomatique (il fut en particulier ambassadeur de France au Conseil de l’Europe et ambassadeur en Birmanie). Membre du Front national, il en fut élu député européen en 1984.

- Jehan de CASTELLANE (1905-1986),dirigeant du MSR sous l’Occupation.


Retour vers le cimetière de Passy


Commentaires

Logo de Antidroateux !
BÉNOUVILLE (de) Pierre (1914-2001)
dimanche 22 mars 2015 à 20h03 - par  Antidroateux !

Pince-nez obligatoire !!! Pouah !!!!!