LE BONO (56) : cimetière

Visité en décembre 2009
mercredi 6 janvier 2010
par  Philippe Landru

Au cimetière communal du Bono, la mer est partout présente.

En premier lieu, en face de l’entrée, un grand monument, flanqué de deux ancres de marine, est dédié aux disparus en mer. Des plaques reproduisent les identités des défunts en autant de cénotaphe.

Un défunt du cimetière voit reproduit sur sa tombe le chalutier de pêche qui était sans doute son outil de travail.

C’est enfin dans ce cimetière que repose le navigateur français Bernard MOITESSIER (1925-1994), auteur de plusieurs livres relatant ses voyages qui connurent tous un très grand succès.

Au cours de sa vie, ce « vagabond des mers du sud » (titre de son premier livre) a parcouru aussi bien l’Atlantique que le Pacifique, fait escale aux Antilles, en Polynésie et en Nouvelle-Zélande, passé trois fois le cap de Bonne-Espérance et deux fois le cap Horn. Il a vécu une douzaine d’années entre Tahiti et les Tuamotu et milité contre la nucléarisation du Pacifique sud, pour la désescalade nucléaire pendant la guerre froide et pour la plantation d’arbres fruitiers dans les villages français.

Sur sa tombe, très simple, on peut lire : Salut et fraternité. De nombreux colliers de coquillages décorent l’arbre qui jouxte sa tombe.


Commentaires

Logo de VIARD Florence
LE BONO (56) : cimetière
jeudi 27 décembre 2012 à 00h54 - par  VIARD Florence

bonjour,
Dans l’église du Bono, se trouve aussi la tombe de Roger GRAND et de sa femme.
C’est lui qui a fait construire l’église il y a 70 ans.
Il a cumulé un nombre de titres importants tout au long de sa carrière.
Il est mon ancêtre.
FLorence VIARD

LE BONO (56) : cimetière
samedi 7 janvier 2012 à 16h50

Le 7 janvier 2012
Bien Cher Bernard !
Je suis admirateur de tes exploix depuis l’ile Maurice(la morsure de ton pied par un requin)lesannées
50 ;Le départ sur ton 2e bateau vers Durban Henry W.etc etc...Le plaisir de lire de relire...de naviguer
avec toi Tous les détails sur ta navigation. (!!!!!!)à 79 ans dans 1 mois et n’ayant jamais mis les pieds
sur un voilier c’est en rève que je construis le mien -en métal , long 9,50 larg 3,60 Td’e 1,20 quille
large et creuse mais très lourde (pas envie de faire une galipette)Et le reve se prolonge...Oui c’est
beau c’est fort la mer ! MERCI à TOI ami et cher BERNARD.On ne peut pas t’oublier.
PS Grace à mon ordi, j’ai pu voir ton «  »bateau"encré à Bono ; Je reste touché de cette magnifique
simplicité.COMPLIMENTS aux Tiens et à tes amis dont j’espère faire parti
un admirateur jean Guibora

Site web :  en souvenir

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?