WISSOUS (91) : ancien cimetière

Visité en octobre 2009
mardi 15 décembre 2009
par  Philippe Landru


En plein centre-ville, derrière la mairie, se trouve, discret, le minuscule ancien cimetière de Wissous. Ici, pas de vedettes mais une conservation de tombes anciennes qui rendent l’endroit charmant. La mousse domine dans la partie ombragée du cimetière : l’histoire ancienne de ce village rural s’inscrit sur les vieilles pierres encore lisibles. Un nom domine, présent sur plusieurs sépultures : celui des Balu. Parmi les tombes de cette famille, une attire l’attention par sa sculpture et son médaillon en marbre.

La tombe de la famille Flatters rappelle le souvenir du lieutenant colonel Paul FLATTERS (1832-1881). Il fut chargé par le ministère des Travaux publics de chercher un tracé possible pour un chemin de fer traversant le Sahara, afin de relier l’Algérie au Soudan ou au Niger. L’expédition, partit le 5 mars 1880, dut faire face à l’hostilité des Touaregs. La sécheresse fit périr la moitié des chameaux de la caravane, et une ultime attaque décima tous les Français de l’expédition. Paul Flatters fut décapité et son corps brûlé. Il donna son nom à une rue du cinquième arrondissement de Paris, et plusieurs monuments commémoratifs honorent sa mission, l’un d’eux se trouvant dans le Parc Montsouris (14ème arrondissement de Paris).


Commentaires

Logo de m.a. balu
WISSOUS (91) : ancien cimetière
dimanche 24 octobre 2010 à 14h21 - par  m.a. balu

Bonjour à vous.
Merci d’avoir visité le vieux cimetière de wissous,qui a failli être rasé au profit d’un parking de la mairie !
Nous sommes les derniers decendants d’une des branches BALU dont vous parlez, et la mairie de wissous,( située tout à coté), a été elle aussi construite par un BALU.
La gd mère de mon mari,« Albertine BALU-FRANCOIS »,née à Marcoussis, y repose avec son mari J.L. BALU ; ds cette tombe repose aussi sa dernière fille« Juliette Galpin »née BALU, inhumée là il y a moins de 5 ans , par autorisation spéciale,donc probablement la dernière, car tout le monde maintenant est dirigé sur le nouveau cimetière.
Vous avez peut-être remarqué aussi la colonne ’« tronquée »volontairement, d’un ancêtre BALU ,mort dc, comme cette colonne le signifit, ds sa jeunesse, je crois à 30ans.Il portait le même prénom que mon mari, Georges !........Toute une histoire ! A vous lire et merci

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?