Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 20 novembre 2009
par  Philippe Landru

Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?

Très souvent, on me pose la question : d’où vous vient ce goût pour les cimetières ? Le fait que vous y passiez tant de temps ? Je suis toujours gêné d’y répondre, non pas par pudeur, mais parce que cette question génère des réponses complexes, multiples, complémentaires. Ce petit article a pour but d’en (...)

En réponse à...

Logo de Stéphane HERBRECHT
mercredi 4 juillet 2018 à 17h36 - par  Stéphane HERBRECHT

Je recherche régulièrement l’emplacement de la tombe d’une célébrité (qu’elle soit glorieuse ou non ; car récemment je voulais savoir où repose Jules Bonnot). Je scrute sur internet et il m’arrive fréquemment de « tomber » sur ce site. Un site auquel j’ai immédiatement accroché ; mon choix de le consulter n’est donc plus fortuit. J’y ai maintenant mes habitudes.
Moi aussi j’aime déambuler dans les nécropoles .. à contempler les curiosités funéraires et même à savourer cette ambiance acoustique et visuelle particulière qu’on ne trouve pas ailleurs. Et moi non plus je ne me considère ni dépressif, ni suicidaire, ni même frappé de morbidité (mais alors pas du tout !).
Comme Philippe Landru, je ne pense franchement pas que l’époque de nos aïeux était meilleure. Elle avait très certainement des atouts aujourd’hui disparus ou altérés mais elle avait aussi des contraintes économiques qui ne permettraient même pas le loisir (et la possibilité technique) d’établir un tel dévouement pour les cimetières.
J’ignore ce que signifie exactement le mot « taphophilie ». Étant seulement un amateur ponctuel (donc très loin l’activité de Bertrand Beyern, par exemple, ou de monsieur Landru), peut-on réellement me comparer à ces deux grands passionnés ? Une chose est sûre, j’ai beaucoup de points communs avec eux et je serais fier de pouvoir un jour leur apporter une modeste pierre à leur édifice intellectuel.
Merci pour le travail que vous effectuez !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite