Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 20 novembre 2009
par  Philippe Landru

Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?

Très souvent, on me pose la question : d’où vous vient ce goût pour les cimetières ? Le fait que vous y passiez tant de temps ? Je suis toujours gêné d’y répondre, non pas par pudeur, mais parce que cette question génère des réponses complexes, multiples, complémentaires. Ce petit article a pour but d’en (...)

En réponse à...

Logo de OPHELIE
mardi 9 février 2016 à 23h34 - par  OPHELIE

J’ai 55 ans et il y a encore quelques années je détestais les cimetières et n’aurais même pas pu imaginer l’idée de m’y promener seule ! Je m’y rendais uniquement par obligation, lors de l’enterrement d’un proche et avec l’idée de ne pas trop m’y attarder ! Je ne voulais même pas aller fleurir les tombes de mes proches à la Toussaint au grand dam de ma mère ! Maintenant c’est différent, j’aime m’y promener par un bel après-midi ensoleillé de Toussaint, je regarde toutes ces tombes joliment fleuries, ces pierres toutes différentes les unes des autres et qui semblent raconter une histoire, certaines très anciennes, d’autres plus originales, je regarde les noms, les âges et me plait à imaginer la vie qu’ont pu mener toutes ces personnes que je ne connais pas mais qui me semblent soudain familières. Je précise que je ne suis pas gothique et que je n’ai aucun goût du morbide mais j’aime le calme et l’invitation à la méditation qui règne dans les cimetières. J’ai l’impression d’être alors sur une autre planète, loin du tumulte du monde des vivants. Je partage tout à fait votre analyse, je suis une personne plutôt mélancolique et qui ne se sent pas en phase avec la Société dans laquelle je vis, de plus je suis très nostalgique de ma jeunesse et de la vie insouciante qui était la mienne au milieu des membres de ma famille que j’ai vu partir les uns après les autres et qui me manquent beaucoup. Je suis quelqu’un qui vit beaucoup dans le passé et dans la nostalgie d’une époque qui a passé trop vite d’où certainement l’explication de ce goût pour les cimetières. Je vous remercie pour votre texte Monsieur LANDRU qui m’a beaucoup éclairé sur ce que je ressens actuellement.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite