Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 31 mars 2009
par  Philippe Landru

cimetière de VAUGIRARD

L’actuel cimetière de Vaugirard doit être distingué d’autres nécropoles parisiennes qui portèrent ce nom et qui font que beaucoup d’erreurs circulent sur le net. Il a existé trois cimetières de Vaugirard dans l’histoire :
Le premier était le cimetière paroissial de Vaugirard, à l’époque où cette partie (...)

En réponse à...

Logo de PIETRI
jeudi 13 juillet 2017 à 13h11 - par  PIETRI

Bonjour Philippe,

Ayant décidé d’aller explorer le cimetière de Vaugirard, j’ai bien sûr préalablement consulté votre site sur lequel j’ai lu avec intérêt que ledit cimetière abrite la sépulture de Fernand OMONT, l’un des rescapés du naufrage du Titanic.

Toutefois, faute d’une photo et d’un numéro de division j’ai compris assez vite, une fois sur place, que la recherche risquait d’être assez longue et je me suis rendue à la Conservation avec, je dois le dire, une vague appréhension de ne pas y être très bien reçue, eu égard aux commentaires laissés par Monsieur Boyer de Bouillane lorsqu’il a fait la même recherche.

Crainte totalement infondée ; j’y ai été accueillie avec une extrême gentillesse par Madame l’Agent Conservateur du site qui m’a non seulement indiqué l’emplacement de la tombe (division 9 – 1ère ligne – ordre 2 – cadastre 2) mais qui m’y a accompagnée ; grâce lui en soit rendue, car comme il n’existe pas de panneaux indiquant le numéro des divisions et que les allées séparant les divisions sont fort étroites, il est souvent difficile de savoir exactement dans quelle division on se trouve.

Cette charmante dame a bien voulu, par la même occasion, attirer mon attention sur la sépulture d’Yvonne Lefébure et de son époux Fred Goldbeck dans la division 8, et sur celle d’Emmanuelle Khanh dans la chapelle cinéraire située contre le mur de la division 21. Et lorsque je suis revenue la voir un peu plus tard, car je n’arrivais décidément pas, malgré la photo copiée sur votre site, à retrouver la tombe de Marius André, elle m’a informée après consultation des registres, que cette concession avait été reprise et que les restes du défunt reposent dorénavant à l’ossuaire du Père Lachaise.

Je la remercie donc très vivement de son amabilité, du temps qu’elle a bien voulu me consacrer et des découvertes que j’ai faites grâce à elle.

Mireille P. -

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?