SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (78) : cimetière nouveau

Visité en mars 2009
dimanche 22 mars 2009
par  Philippe Landru

Ouvert en 1887, le véritable baptême du feu de ce cimetière fut la Première Guerre mondiale car il reçut le corps de nombreux militaires, de toutes armes et de toutes religions, morts à l’hôpital militaire de Saint-Germain. Cette coloration militaire reste forte dans cet enclos.

Terne et sans grâce, malgré tous les efforts louables réalisés pour végétaliser les cimetières modernes, le nouveau cimetière de Saint-Germain offre ses alignements de tombales en plus ou moins bon état. On est très loin du charme de l’ancien cimetière. Quelques tombes attireront néanmoins notre attention.


Curiosités


- Pour plusieurs raisons (installation en 1954 du Grand quartier général des forces américaines en Europe, présences d’entreprises -telles que Ford-, présence d’un lycée international...), la ville possède une forte communauté américaine qui a finit par imprimer sa présence dans les deux cimetières. Ainsi, une des divisions de ce cimetière possède un grand nombre de sépultures de cette communauté. C’est dans cette partie du cimetière que se trouve l’unique oeuvre d’art d’importance du lieu, une jeune fille alongée sur la sépulture de famille Altmann. Elle est l’oeuvre du sculpteur Paul Hamann.


Célébrités : les incontournables...


- Marie-Claire ALAIN


... mais aussi


- François CLAUTEAU (1920-2007), qui fut le directeur de la publicité de la maison L’Oréal pendant toute la période d’après-guerre jusqu’en 1958. Dans un tout autre domaine, il fut à l’origine en 1959 de la création du journal Pilote.

- Le docteur Félix GIRAUD-TEULON (1816-1887), pionnier de l’ophtalmologie binoculaire.

- Le peintre Alexandre HARRISON (1850-1931), dont la tombe est ornée d’un médaillon en bronze de Rebrooks.

- Georges LEMARE (1917-1948) : pilote de chasse du Normandie- Niemen, il mourut lors d’un exercice près du Bourget.

- Diego MARTINEZ-Y-BARRIO (1883-1962) : politicien républicain espagnol, fondateur du journal El Pueblo, il fut ministre des premiers gouvernements républicains à partir de 1931. A deux reprises, il fut président du Gouvernement (en 1933 et en 1936), et fut même un éphémère président de la République d’avril à mai 1936. Poussé à l’exil par la victoire de Franco, il fut officiellement président du Gouvernement en exil de 1945 à sa mort. Il connut l’exil en France, puis au Méxique. Mort à Paris, il fut inhumé ici mais ses restes furent transférés officiellement avec tous les honneurs en 2000 au cimetière San Fernando de Séville.

- Yvon PÉTRA (1916-1984) : joueur de tennis professionnel, il est à ce jour le dernier Français victorieux en simple messieurs à Wimbledon (en 1946).

- Bertram RAMSEY (1883-1945) : amiral britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, bras droit de Eisenhower, il joua un rôle majeur dans la planification de l’opération Overlord où ses navires réussirent à mettre à terre un million d’hommes et tout leur équipement. Il commanda les forces navales dans la bataille. Il fut aussi responsable de l’évacuation lors de la bataille de Dunkerque. En janvier 1945, il fut tué dans un accident d’avion à Toussus-le-Noble alors qu’il se rendait à une conférence à Bruxelles. Il fut inhumé dans le carré militaire britannique.


Il existe un ouvrage plutôt bien fait sur les cimetières de Saint-Germain-en-Laye : ARLAUD Pierre Guide historique des cimetières de Saint-Germain-en-Laye, Editions des écrivains associés, 1997. Les deux photos en noir et blanc en sont issues.


Commentaires

Logo de Le MAITRE Henri
SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (78) : cimetière nouveau
jeudi 30 janvier 2014 à 15h56 - par  Le MAITRE Henri

Je souhaiterais savoir si Henri Le MAITRE, né en 1883, artiste de music-hall international sous le nom de Judex qui a fini ses jours au château du val comme retraité de la légion d’honneur est enterré dans ce cimetière.

Logo de MOËS Julien
SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (78) : cimetière nouveau
lundi 13 mai 2013 à 23h30 - par  MOËS Julien

Bonjour ;

J’ai lu avec beaucoup d’intérêts les informations sur ce cimetière de St-Germain-en-Laye. A ce propos, je souhaiterais savoir s’il existe une tombe en l’honneur de Charles Van den Born mort en janvier 1958 à la Maison de retraite des membres de la légion d’honneur à St-Germain-en-Laye. J’écris un livre sur cette personnalité.

Julien Moës
48, rue Joseph Wauers
4350 Lamine-Remicourt
Province de Liège
Belgique
julien-moes@hotmail..com

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?